monfilsgai.org, une ressource en ligne nécessaire

Capture d’écran 2013-03-11 à 23.40.44

J’ai fait mon coming out à mes parents à l’âge de 16 ans, en plein mois d’août. Je me revois encore : en train de ranger de la vaisselle propre, je voulais demander à ma mère si je pouvais sortir au club gay de ma région (j’étais peut-être trop honnête, j’en conviens). 15 minutes plus tard, j’étais sur ses genoux sur le balcon, à pleurer et ne plus trop savoir quoi faire. Elle non plus d’ailleurs.

Quel moment stressant. Il n’y a jamais de bonne occasion, nous ne sommes jamais prêts pour cela.

Avoir eu la chance de consulter la nouvelle ressource en ligne monfilsgai.org de l’organisme montréalais RÉZO disponible depuis samedi, j’aurais peut-être changé d’idée. En effet, ce nouveau site web explique autant aux parents qu’aux enfants les réalités de l’homosexualité et de la bisexualité. Une dizaine de témoignages touchants et plus d’une quarantaine de problématiques sont traitées sous format question/réponse. Que vous soyez en France ou au Québec, il est certain que vous apprécierez le contenu de cette nouvelle plateforme, présentée dans un esthétisme impressionnant.

Une adresse Web à mettre entre les mains de tout jeune gay qui s’avouera prochainement ou de tout parent tout juste ébranlé par cette nouvelle, qui ne changera, au final, pas grand-chose!

2 commentaires

j’ai été élevé dans une famille qui ne m’a toujours rejetée, j’étais la” tête de turc”. Mon père m’a toujours dit que personne ne pouvait aimer un crétin pareil. Par bravade, sans réfléchir, un soir qu’il avait bien bu et commençait a me battre et m’insulter je lui ais crié qu’un garçon m’aimait. il m’a foutu dehors violement en me cassant un bras, je ne l’ai jamais revu.
J’espère que votre site évitera ce genre de problème. Dite bien aux jeunes de ne pas agir bêtement, sans
réflection, surtout si le père est violent.

Écrit par vigigay le 14 mars 2013 à 4:39

Malheureusement, ce ne sont pas tous les comings out qui sont heureux et pour le mieux. Il s’agira toujours d’un moment difficile, à différents niveaux.

J’espère que vous en êtes quand même sorti plus fort!

Écrit par Olivier G. le 14 mars 2013 à 19:45

Réagissez