Inceste, polygamie, David et Jonathan… Les chrétiens anti-mariage ont-ils vraiment lu la Bible?
maindanslamain

Extrait de "Kevin et Alex", Nicolas Jacquette, Sensitif juil. 2009.

Ceux qui manifestent contre le mariage pour tous au nom de leur foi se sont-ils  penché sur ce que disait vraiment la Bible? L’auteur de BD Nicolas Jacquette revisite pour eux le texte sacré, de manière pertinente et impertinente, l’occasion de nous rappeler à tous le sens du mot “amour”.

Dans la panoplie des élans de foules où l’humain déclare sa haine à son semblable, l’homophobie est du dernier cri dans les milieux cathos branchés. On en fait des défilés, ils étaient 100 000 en France le 16 novembre dernier à battre le pavé et la Femen pour le maintien de l’inégalité entre citoyens. Mais attention, le mot d’ordre a été bien relayé, pas d’homophobie, juste un bon sens citoyen qui impose de protéger la belle institution familiale telle que Dieu l’a instituée et perpétuée sur terre par sa glorieuse et sainte Eglise. Alors le mariage pour tous non. Et surtout pas pour les homos. Ils n’avaient qu’à pas choisir de s’enculer après tout. Parce qu’ensuite, pourquoi ne pas accorder le mariage entre frères et sœur, père et fille, avec des enfants ou des animaux?

Que de délicieux amalgames! Mais qui en disent long sur ce bon sens citoyen «non-homophobe».

Ce qui est troublant tout de même c’est que tous ces bigots bienpensants renient leur propre crédo. Quand on croit à l’histoire du serpent qui parle, au mec qui marche sur l’eau et qu’on affirme aux Africains décimés par le Sida que la capote n’en protège pas, on n’est pas à une énormité près; mais quand même! Projetons-nous dans leur réalité rien qu’un instant.

citation1Dieu vient de se farcir en 7 jours la création de l’univers infini avec comme point centrale la troisième planète d’un minuscule système solaire dans la périphérie d’une petite galaxie anonyme parmi des milliards d’autres. Trop fatigué pour la finir il aménage juste un petit coin de jardin, décoré de quelques plantes et animaux. Et là il décide d’y installer son chez d’œuvre, à son image : l’homme, notre ancêtre supposé … À partir de la poussière du sol. Il a créé l’univers entier, avec ses étoiles géantes, ses super novas, ses étoiles par milliards de milliards, par sa simple volonté, comme écrin à son futur joyau, qu’il décide de fabriquer … En passant la balayette dans son jardin d’Eden. Il mouille le tout et trois tours de potier et une soufflette divine dans les narines plus tard l’homme est fabriqué. Glorieuse naissance!

Pour l’occuper, Dieu lui donne la mission de donner des noms aux animaux. C’est rigolo au début, ça devient vite chiant. Travail bâclé puisqu’on continue d’en découvrir de nouveaux qui n’ont pas encore de nom. Jusque-là tout est logique pour un catho, accrochez-vous! Mais voilà, malgré son boulot passionnant, le bonhomme s’ennuie. Il voit les animaux qui forniquent autour de lui et ça lui donne des envies. Problème, il est seul et a dû commencer à lorgner du côté des bonobos parce que, fissa, Dieu lui a fabriqué une compagne. Pour ça il endort Adam, un coup de bistouri, il prend une de ses côtes, referme, met l’os dans une boite de Pétri et quelques minutes plus tard Eve est née. Sans bite, avec des seins, mais techniquement, ça s’appelle du clonage. Et Dieu va leur ordonner de copuler au point de remplir la terre. Donc Adam nique avec lui-même version fille pour avoir des gosses sur instruction divine, mais ce n’est qu’un début. Car les enfants du couple originel, ben il a bien fallut qu’ils se débrouillent entre eux pour assurer la descendance et ainsi de suite. En clair nous sommes tous issus selon les cathos d’une immense partouze incestueuse.

La Bible est remplie de coucheries: les anges eux-mêmes qui descendent du ciel pour niquer de l’humaine; si même au ciel ils ne savent pas se tenir. Des gosses naissent, ça ne plait pas à Dieu, il balance le déluge et extermine tout le monde à part Noé et sa famille. Du coup, Noé, seul avec sa femme, ses filles et ses gendres, il a bien fallut qu’il repeuple la planète, là encore pas d’autre choix que de faire avec ce qui est encore vivant, frères, sœurs, cousins. Dans le même genre Loth, le seul de ses fidèles que Dieu avait jugé digne d’échapper à la destruction de Sodome et Gomorrhe, héros biblique s’il en est, se retrouve à faire des enfants à ses deux filles, qui avaient fait boire papa et couché avec lui fin bourré deux soirs de suite. Il y a aussi le roi Salomon, considéré comme le plus grand des rois de la Bible, aimé et béni de Dieu entre tous, qui se tapait volontiers les reines de passage, comme celle de Saba, et avait un harem de 700 femmes et 300 concubines. Quelle vigueur!

citation2Une des meilleures histoires est sans nul doute celle du roi David, un concentré de vie exemplaire au sens catholique du terme. Le jeune David, devenu populaire après avoir terrassé le géant Goliath et mis en déroute l’armée Philistine, est présenté au roi Saül dont le fils Jonathan tombe fou amoureux de lui. On ne refuse rien à un prince quand on est berger et qu’on a de l’ambition. Après une passade avec Jonathan, dont «il préférait l’amour à celui des femmes», tout en étant marié avec une de ses sœurs, il pique à Saül, roi et père de son amant et de sa femme, la couronne. Il eut ensuite plus d’une dizaine de femmes et des concubines non dénombrées, mais, n’en ayant pas assez, a convoité et violé la femme d’un de ses meilleurs soldats et l’a foutu en cloque. Embêtant. Il fait revenir le bougre de la guerre pour qu’il couche avec la pauvresse et que l’enfant ait l’air légitime. Manque de bol, ses copains étant au combat, il refuse de rejoindre sa femme. Qu’à cela ne tienne, le bon roi David l’envoi en première ligne au combat à une mort certaine et épouse en juste noce sa veuve, juste à temps pour que la grossesse ne fasse pas mauvais genre. Mais Dieu, qui est contre l’avortement d’après les cathos, condamne le bébé pas encore né à mort par la voix de son prophète auprès du roi. Le gamin meurt 7 jours après sa naissance, bien après la limite fixée pour un IVG.

Beau bilan pour le plus important roi de l’histoire biblique. Car si cette histoire vaut son pesant de cacahuètes, c’est parce que ce mec est le glorieux ancêtre d’une certaine Marie qui se fera inséminer artificiellement par le saint esprit pour donner naissance à la rock star mondialement adulée, Jésus Christ, nouveau Dionisos, qui change l’eau en vin et qui a deux papa, un charpentier, qui l’adopte, et Dieu, qui ne le reconnait que vaguement en lui envoyant un pigeon messager, pardon une colombe, ça change tout. Bel éloge à la mixité sociale et à la structure familiale traditionnelle.

Non vraiment, les cathos et autres chrétiens sont tout à fait légitimes à faire des leçons de morale au reste du monde, en s’imposant au milieu d’un débat citoyen, au nom de leur gros bouquin plein de belles partouzes géantes et incestueuses. Et ce sont ces même pères la vertu qui s’insurgent qu’un jour on puisse marier les frères et sœurs entre eux si on accepte de marier les gays, alors qu’ils sont déjà si nombreux à le faire entre cousins comme notre chère Christine Boutin, mariée à son cousin germain paternel, qui se foutait éperdument que les gosses issus de cette union puissent à 30 ans faire encore dans des couches en bavant et qui se permettait de brandir la Bible dans l’hémicycle lors des discussions sur le PACS. Mais non, ça se pose en moralisateur.

citation3Si Dieu a fait l’homme à son image et que l’Église est son représentant direct sur terre cela donne un assez joli portrait du Divin. Et si l’on s’attelle à faire un bilan de l’histoire du christianisme, et si Jésus, si tant est qu’il ait existé, pouvait voir le merveilleux jardin d’idées que ses graines humanistes plantées il y maintenant 2000 ans on fait poussé, on est sidéré par l’éloignement colossal qui existe entre les racines et les fruits. «Aime ton prochain comme toi-même» qui est censé être la règle d’or du chrétien, la leçon ultime laissée par Jésus. Où se trouve-t-elle dans les slogans des manifestations des opposants au mariage pour tous «Non au pédés, la famille c’est sacré!», où dans les coups portés sur les militantes Femen? Oui mais elles les ont provoqués! Ah bon? Et tendre l’autre joue, ça vous rappelle rien non plus? Non vraiment pour des acharnés de la protection de la filiation, ce sont des enfants bien indignes de l’héritage de leur père spirituel dont ils arborent le nom, de se montrer si oublieux des principes fondateurs de leur propre culte.

Ah l’amour du prochain, c’est beau sur le papier, ça en donne des orgasmes d’en imaginer les répercutions: si tout le monde… Ça serait merveilleux. Oui mais voilà pour le catho de base comme pour tout fanatique qui se respecte et qui ne considère pas comme ayant droit ne serait-ce que d’exister l’infidèle, l’incroyant, l’athée, l’apostat, quel que soit le nom délicieux qu’il lui donne, le prochain se limite à son coreligionnaire. C’est le christianisme light, formule allégée avec un max d’édulcorants. Le christianisme facile, le christianisme pour les nuls. C’est ce principe humaniste fondateur qui mène tant de jeunes lesbiennes, gays, bi, trans, à frapper à la porte du Refuge, souvent après un épisode rue, prostitution. Cette association recueille ceux dont les parents, mus par l’amour du prochain et ce sens de la famille si cher aux cathos, les ont jeté hors de leur maison dès lors qu’ils ont su leur progéniture différente de la norme imposée par leur chapelle. Car pour de nombreux chrétiens, cathos, protestants, Témoins de Jéhovah, aimer son prochain c’est abandonner son enfant homo et aimer le prochain. Qui on l’espère aura le bon gout d’être hétéro.

Ce sens de l’amour exacerbé chez le chrétien en dit long sur le caractère précieux de ce lien familial porté au pinacle par les empêcheurs du mariage pour tous. Finalement voir le peu qu’il leur faut pour se débarrasser, sans état d’âme, d’un enfant et le jeter à la rue sans ressources prouve bien s’il était nécessaire que le bien de l’enfant n’est qu’un prétexte. Le bien de l’enfant, l’Église n’en a tout simplement rien à foutre. C’est sans aucun doute le bien des enfants qui a poussé tous ces prélats, curés, prêtres, etc, à les remplir de leur sainte semence, et à l’Église en générale, en tant qu’institution, à camoufler ces faits pendant des dizaines d’années, laissant dans l’intimité de ce qu’ils appellent les maisons de Dieu se dérouler des agressions sexuelles dignes des circuits pédotouristiques du Vietnam. Les mêmes faits de molestation et de dissimulation à grande échelle ont eu lieu chez les Témoins de Jéhovah. Toutes ces organisations à vocation spiritualo-commerciales, plus ou moins reconnues, qui s’autorisent à régenter le quotidien intime de leurs adeptes sont de véritables creusets à frustrations et à prédateurs. Et ce sont eux qui ont le culot de venir expliquer aux autres comment les choses doivent se faire dans l’intérêt de l’enfant et de la famille? Est-ce que quelqu’un leur a expliqué que leur avis n’intéresse personne? Que chaque fois qu’ils l’ouvrent ça dégénère et que ce sont toujours les minorités qui en prennent plein la gueule?

citation4Alors qu’il y a tant de sujets sur lesquels on aimerait bien les entendre et sur lesquels ils se montrent étonnamment silencieux. La charité chrétienne par exemple. Cette règle pour le bon chrétien d’aider le nécessiteux. Compte tenu du nombre de logements vacants appartenant à de bonnes familles catholiques de Neuilly, et vu le nombre de bâtiments vides appartenant aux différentes communautés religieuses en plein Paris dont le Canard Enchainé a fait la liste, il ne devrait pas y avoir le moindre SDF dehors la nuit. Pourtant ils sont légions. Et cela ne semble poser aucun problème moral à tous ces bons chrétiens de manifester derrière des banderoles contre l’amour et de laisser crever les pauvres dans la rue en les enjambant avec humeur quand ils font leurs courses de Noël. Morale à double vitesse. Esprits à double vitesse d’où la haine a manifestement plus de facilité à sortir que l’amour. Ça doit être ça qu’ils appellent les valeurs chrétiennes.

Ils refusent aux gays le droit d’avoir des enfants. Mais personne n’a le droit d’avoir un enfant. C’est facile d’en faire un. Une bite dans une chatte, quelques aller et retour, neuf mois de cuisson à thermostat 37 et c’est prêt. Ça se résume à ça. Faire un enfant c’est facile, même les gays le peuvent, et beaucoup n’ont pas attendu qu’on leur donne la permission pour le faire. Tout le monde fait des enfants. C’est les élever qui est difficile. Et jusqu’à preuve du contraire, la très grande majorité des enfants à problèmes, suivis par des psy, en échecs scolaire, battus, agressé sexuellement par des parents, suicidaires, anorexiques, boulimiques, ont grandis dans des familles hétéros. Donc le modèle un papa et une maman, n’est pas, n’a jamais été, et ne sera jamais, une garantie de développement harmonieux pour un enfant, surtout s’il a été conçu sur le bureau du directeur, sur une banquette arrière un soir de remise de diplôme ou fin bourré lors d’un réveillon bien arrosé. Parce que la vraie question pour les gays ou les hétéros n’est pas le droit d’avoir un enfant. Personne n’en a le droit. Certain ont, parce qu’hétéro, plus de facilité que les homos à en faire. Mais cela ne leur donne pas davantage le droit d’en avoir. Et lorsque des parents faillent à leurs devoirs envers leurs enfants, ces derniers leurs sont retirés. La vraie question est le droit d’un enfant à s’épanouir dans une famille qui l’aime, homo ou hétéro. Et vu les «valeurs» que les cathos véhiculent et inculquent à leur progéniture, il vaudrait mieux leur en retirer la garde avant que les dégâts ne soient irrémédiables et qu’ils ne perpétuent à leur tour, bien conditionnés comme eux, la chaîne de haine de l’autre que leurs parents relaient et qui trouve son paroxysme en ce moment.

Mais dans ce déchainement de violence verbale et physique, le plus inquiétant ce ne sont pas les mots, les insultes, les quolibets, les coups. Ce qui fait le plus mal, ce qui est le plus blessant profondément, ce n’est pas l’opinion d’une frange moyenâgeuse dont on ne pouvait attendre moins que cette grande bêtise assumée. Non le plus douloureusement vif en ce moment est le silence général sur le sujet de millions qui côtoient des gays au quotidien : famille, amis, collègues. En privé, ils sont bien prompts à dire qu’ils ne voient rien contre le mariage pour tous ou l’adoption. Merveilleux, mais où sont-ils dans les manifestations, sur les réseaux sociaux, dans les discussions à la cafet’ du boulot ou dans les vestiaires de leur salle de sport? On ne les voit pas, on ne les entend pas, on ne les lit pas. En fait, ils n’ont rien contre, mais surtout ils n’ont rien pour. On touche là au classique de la limite de l’implication et au désastre de l’indifférence. L’air de rien, ils s’extraient du débat comme s’ils n’étaient pas concernés, parce que ce n’est après tout qu’un caprice de pédé, toutes ces histoires de mariage et d’adoption. Et puis si tata Josiane me voyait à la télé dans une manif pour folasses, tu imagines. L’homophobie sait se nicher dans de petites phrases. Mais c’est bien plus que tout ça ce qui se joue. Cette loi qui doit être votée, doit combler un fossé d’inégalités existant entre citoyens. A impôts égaux, droits inégaux, c’est inacceptable. On ne peut construire une république avec des sous-catégories de citoyens. Peu importe que la masse ne soit pas directement concernée, la liberté et l’égalité d’une minorité protège celles de la majorité. Et si les français attachés aux valeurs républicaines et à la laïcité, et j’ose croire qu’ils forment la majorité des citoyens de notre pays, laissent le fanatisme religieux prendre du terrain sur le domaine de la république, en s’imposant sur des décisions d’ordre public, alors soyons certains que ce signal fort sera très bien compris. Les droits chèrement acquis par la majorité seront les prochains sur la liste de l’obscurantisme. Et le peu de gens venus soutenir les manifestations pour l’égalité de tous devant la loi, donne d’avantage d’assurance et de hardiesse à ceux qui prônent une société discriminante et qui ont su eux se montrer nombreux médiatiquement.

A tous les hétéros qui ne se sentent pas concernés, au moment où il vous faudra combattre pour la défense des droits qui vous sont chers, prenez garde de n’avoir plus le soutien ni l’appui des nombreuses minorités que vous aurez laissé opprimer et disparaitre dans l’indifférence, parce que ce n’était pas, à ce moment-là, votre problème. La bête immonde qui vous privera de votre liberté, c’est vous qui l’aurez nourrie.

À propos de l’auteur: Nicolas Jacquette, auteur et illustrateur de la BD Kevin et Alex, un couple de garçons qui s’aiment, depuis 6 ans, dans le magasine mensuel Sensitif. Auteur du livre Nicolas, 25 ans, rescapé des Témoins de Jéhovah, éditions Balland, 2007, sur la condition des enfants au sein du mouvement. Auditionné par la commission d’Enquête Parlementaire sur les dérives sectaires et leurs dangers sur l’intégrité physique et mentale des mineurs. Intervenant à la formation sectes et justice à l’École Nationale de la Magistrature. Ces écrits et propos lui ont valus plusieurs procès qu’il a tous remporté, dont un devant le Conseil d’État au côté de la Mission Interministériel de Vigilence et de Lutte contre les dérives sectaires (Miviludes).

21 commentaires

BRAVO !!!!!!!!!!!!!!!!!! J’adore, au début on rigole sur les fables et les légendes la bible, ensuite par contre là on rigole plus, on avance dans ce qui est juste, pour en être. Les enfants victimes de leurs bourreaux, parents, profs, camarades… enfin, tu as tout dis dans ce magnifique texte, que je partagerai volontiers. Ce que j’espère on aura tous le soutien de nos amis hétéros le 16 décembre ! Parce que finalement on réclame le mariage mais c’est surtout qu’on soit tous égaux et ça je te dis bravo !

Écrit par nino le 6 décembre 2012 à 19:45

+ 1000000000000000 !!!!

Écrit par cawole le 6 décembre 2012 à 22:43

que la personne qui a écrit ce texte soit bénie et que le Saint Esprit l’éclaire sur les écritures. Probablement n’avez vous pas encore ouvert votre coeur car vous vous sentez persécuter. Alors sachez que Jésus vous aime et aime les homosexuelles. Ce qu’il n’aime pas est l’homosexualité et le dit dans les écritures. Effectivement les personnages de la bible ont fait ce que vous dites. Dieu a permis certaines choses, et il a ses raisons !!! Par la désobéissance d’Adam et Eve, le pêché est rentré dans l’humanité. Concernant les personnages de la bible, leurs pêchés ou leurs désobéissances à Dieu ont eut des conséquences désastreuses, si l’on veut aller au bout de sa lecture. Ces gens vivaient sous la loi qui était au nombre de plus de 600 et avaient une nature pecheresse. C’est pour cette raison que Jésus est mort à la croix pour permettre au hommes d’une nature pecheresse d’acceder à sanctification s’il l’accepte.
Sachez que les homosexuelles malheureusement ne pourront acceder au paradis mais que s’il accepte Jésus dans leur coeur, Jésus les libérera de leur joug. Jésus aime tellement l’être humain qu’il veut qu’un maximum soit sauvé. Nous avons tous une conscience et nous savons si ce que nous faisons est mal à partir du moment où nous laissons le saint esprit nous éclairer. Alors ouvrons notre coeur, repentons nous et laissons nous être libérer de nos jougs. Amen

Écrit par jc le 7 décembre 2012 à 0:35

vous ne dites rien sur le faite que jésus a deux papas? sur les insectes des enfants de adam&eve et des autres…?
sur l’église camouflant les actes pédophiles? seul dieu peut nous juger, suivant le speech de jésus, alors pourquoi jugez vous l’homosexualité? quand bien même la bible dit que cela est mauvais.
jésus nous aime? donc il nous aime tout entier, nous et notre homosexualité, puis qu’elle fait parti intégrante de nos êtres… et vous comment répondez vous à toute ces contradictions? hophophop sous le tapis?

Écrit par dellavier le 7 décembre 2012 à 2:37

À l’auteur bravo pour l’exercice de style. Ça n’a pas dû être facile, de trouver autant de poncifs sur les chrétiens sans se renseigner, ni manifestement sans ouvrir une seconde la Bible.

Au hasard et sans approfondir :
1 – les anges ne s’accouplent pas, ni dans la Bible ni dans aucune tradition chrétienne, ni avec d’autres anges, ni avec des humaines ni avec personne. Peut-être que vous avez légèrement confondu avec des humaines.
2 – les chrétiens sauf les fondamentalistes reconnaissent tous la réalité scientifique du Big Bang, de l’évolution, etc. Simplement, ils disent que cette explication scientifique n’est que scientifique, la Bible apportant de son côté autre chose.
3 – Il n’y a pas d’inceste chez Adam, Ève etc. La Bible dit seulement qu’ils sont les premiers, pas qu’ils sont les parents de toute l’humanité. Elle dit explicitement qu’il y a d’ “autres hommes”.
4 – L’amour entre David et Jonathan est une pure invention du XXe siècle.

etc.

Je passe sur les fautes d’accord et d’orthographe (”les cathos VÉHICULES” => sauf que véhiculer est un verbe)

La prochaine fois que vous voudrez être pris au sérieux, vous vous documenterez.

Écrit par Nicolas le 7 décembre 2012 à 8:39

Merci pour cette lecture réaliste de la Bible. C’est effectivement le “roman” le plus violent et le plus dépravé que l’on puisse imaginer…n’en déplaise à tous les bigots qui confondent la Foi et la religion
Une remarque toutefois, ce n’est pas Marie mère de Jésus qui descend du roi David, mais Joseph son père si l’on en croit la généalogie établie par Matthieu et Luc

Selon Matthieu Mt I,7-16 :
David – Salomon – Roboam – Abia – Asa – Josaphat – Joram -Osias – Jotham – Achaz – Ézéchias – Manassé – Amon – Josias – Jeconiah – Salathiel – Zorobabel – Abioud – Eliaqim – Azor – Sadoq – Ahim – Elioud – Eléazar – Matthan – Jacob – Joseph – Jésus

Selon Luc Lc III,23-31 :
David – Nathan – Mattata – Menna – Méléa – Eliaqim – Yonam – Joseph – Juda – Simeon – Lévi – Matthath – Yorim – Eliézer – Jésus – Er – Elmadam – Kosam – Addi – Melki – Néri – Salathiel – Zorobabel – Rhésa – Yoanan – Yoda – Yoseh – Sémeïn – Mattathias – Maath – Naggaï – Esli – Nahoun – Amos – Mattathias – Joseph – Yannaï – Melki – Lévi – Matthath – Heli – Joseph – Jésus

Écrit par Jean Elie le 7 décembre 2012 à 10:14

comme il a raison , j’ai été élevé dans la religion catholique mais arrivée à l’age adulte je me suis rendue compte que c’était des foutaises et dire que ça régit la vie de milliards de personnes , je trouve normal que les couples gays veuillent se marier comme tout le monde , pourquoi vouloir leur nier ce droit ? chaqu’un est libre de faire ce qu’il veut même si à cette époque on nous prive de plus en plus de notre liberté , les interdits pleuvent de tous côtés car certaines personnes n’aiment pas ex les cigarettes , le droit de dire ce que l’on pense autrement on est traité de raciste et maintenant on veut nous priver de nos fêtes ex on ne dit plus vacances de noël mais vacances d’hiver car cela dérange certaine population mais ils acceptent la prime de noël , là ça ne les dérangent pas. Je dis ça et pourtant je ne suis pas raciste j’ai des voisins qui viennent de ces communautés et qui se sont bien intégrés et dans ma famille j’ai des neveux qui se sont mariés avec des jeunes filles arabes ce qui a posé problèmes du côté de leur famille mais pas chez nous.
Tout irait tellement mieux si chaque personne était plus ouverte et plus tolérante

Écrit par lucifer034 le 7 décembre 2012 à 11:16

Merci Merci Merci Merci Merci
Tous dans la rue le 16 Décembre 2012

Écrit par YohMan le 7 décembre 2012 à 12:30

Je suis étonné de cet article. D’abord, la plupart des passages énoncés de la Bible proviennent des Hébreux. Ensuite, le parti pris sur les Femen est évident alors qu’elles sont des agents provocateurs rémunérées et que les vidéos montrent qu’elles ont attaqué les premières (la violence avec arme vient d’elles).

Quel est l’intérêt de ce type d’article clivant si ce n’est relancer l’homophobie par l’arrogance et le rejet de l’autre.

Il y a des gens qui souffre de ce possible mariage pour tous. Il ne faut pas se moquer de leur souffrance ni la rejeter car cela serait une injustice.

Des gens qui s’aiment doivent avoir le droit de s’unir. Des adultes possédant toutes leurs facultés mentales doivent pouvoir élever des enfants s’ils le souhaitent.

Un projet d’amour ne peut être fondé sur l’opposition imbécile et violente. Il faut répondre aux craintes soulevées par ces gens ; il ne faut pas les dénigrer avec des arguments faciles. Pour l’anti-cléricalisme, je suggère la lecture de Guy Fau : “la fable de Jesus Christ”. Mais notre projet n’est pas de faire disparaître le christianisme.

Écrit par étonné le 7 décembre 2012 à 12:32

Merci, voici pour la 1ere fois un argumentaire qui me donne envie d’aller manifester pour notre droit au mariage et à la parentalité. Enfin, des répliques acerbes, piquantes, où je me reconnais.
Tout ce que j’espère, c’est que la manif du 16/12 ne sera pas un ramassis de follasses à poil comme la LGBT-pride, ce qui réduirait à mon avis à néant tous nos efforts… Soyons dignes de ce que nous sommes. Pas fiers, dignes, simplement. Et laissons les imbéciles réductionnistes à leurs préceptes stupides. Soyons plus intelligents qu’eux !

Écrit par Jo le 7 décembre 2012 à 15:14

@nicolas, il est dit dans la bible que éve est la mère de tous les vivants, si cela n’exprime pas l’inceste, qu’es donc?
david et jonathan s’aimaient, david dit “Je suis en détresse à cause de toi, mon frère Jonathan, tu m’étais très cher, ton amour était pour moi plus merveilleux que l’amour des femmes!” certes la forme amoureuse est libre d’interprétation mais leur amour est mentionné dans la bible!
chercher à éluder certaines contradictions biblique et doctrinale, ne me parait la meilleur des choses à faire lorsque l’on veut participer aux débat…

Écrit par dellavier le 7 décembre 2012 à 17:22

Bel article !
Mais je ne suis pas vraiment d’accord avec la fin du propos. Pourquoi dire que personne ne “nous”(je m’inclue) soutient ?
Personnellement je suis hétéro. Enfin je suis amoureuse d’un mec, qui s’avère être le père de mes enfants, et je ne suis pas mariée… mais je soutiens avec force et vigueur le mariage pour tous! et pourtant je suis d’origine chrétienne (mon père était pasteur… oui oui comme dans 7 à la maison, l’obscurantisme en moins).
A mon niveau, c’est vrai que j’organise pas de manif’, ou des trucs du genre, mais toutes les occasions sont bonnes pour donner mon point de vue, mes arguents et faire suivre, sur les réseaux sociaux, les articles du même genre que celui-ci!!
Simplement voilà, moi je n’ai pas “d’ami homosexuel”. j’ai une copine qui vient d’avoir un petit bébé avec sa chérie, un pote qui s’installe avec son nouvel amoureux, après un long chagrin d’amour, un autre ami qui a aimé une fille, puis un garçon, puis une fille, et qui va devenir papa… enfin, on se parle de nos histoires d’amour, on se soutient, mais on parle jamais de la différence qui existe entre nous.
Alors oui j’attends leur mariage à tous, pas parce que j’aime les mariages (beurk ça m’ennuie trop, je déteste ça), mais parce que ils ont aussi le droit de dire un jour “oh non j’ai pas envie de me marier, c’est ringard”!

Écrit par prisca le 7 décembre 2012 à 17:35

D’autres versets bibliques indiquent que Jésus est de sang royal, et de la “semence” de David, par Marie qui était elle aussi de la tribu de Judas, comme Joseph. La tradition voulait qu’on se marie prioritairement au sein d’une même tribu. Les généalogies sont dans la Bible, misogynie oblige, bien plus détaillées sur les mecs que sur les nanas, l’ascendance Davidique de Marie ne se déduit, pour certains analystes, qu’en croisant des versets parlant de l’ascendance royale de Jésus avec des mots grecs ou hébreux traduisant d’un lien filial, génétique et non adoptif. Donc, dans tout les sens, adopté ou enfanté, il est présenté dans la Bible comme le digne fils de la maison de David, réalisateur de la prophétie relative à la descendance du roi exemplaire, au sens catholique du terme.

Pour Nicolas, en ce qui concerne les anges niquant de l’humaine, je n’invente rien, c’est dans la Genèse 6:4, après que les descendant d’Adam et Eve se soient multipliés, des anges trouvèrent les filles des hommes très belles, prirent forme humaine et eurent des rapports avec elles. Ce qui donna naissance au Nephilims, des géants qui semaient la terreur. Dieu détruisit ce beau bordel avec le déluge et priva les anges de pouvoir se matérialiser en humains. Donc mêmes les anges, sans péché originel, n’arrivent pas à se retenir de niquer. Il a fallut que Dieu les bride. C’est beau !

Écrit par nicolas jacquette le 7 décembre 2012 à 18:27

petit correction, ce ne sont pas des “anges sans pêché originel” qui n’ont pas réussi à se retenir mais les anges déchus qui ont suivi Satan; Ce sont donc des démons. Et le but des démons comme de Satan est de détruire l’humanité. Pour cela, il commence par détruire la famille : divorce détruisant les enfants et les repères, homosexualité empêchant la procréation normal car jusqu’ici, je n’ai encore jamais vu 2 hommes ou 2 femmes mettrent au monde un enfant.
Encore une correction, les anges ont encore la capacité de prendre l’aspect des hommes sur un temps donné.
Maintenant à partir du moment où l’on étudie la bible et que l’on est éclairé, on se rend compte qu’il n’y a aucune contradiction.
Il faut faire la différence entre foi et religion, je dis cela pour tous les écorchés vifs fréquentant des lieux de culte ou enfants de pasteurs. En effet, la plupart des pasteurs gèrent leur famille et leur église comme une entreprise et préfèrent se glorifier plutot que s’occuper de leur propre famille.
Le catholicisme, le protestantisme, …sont des religions d’hommes qui manipulent en déformant la bible. Dieu n’a rien à voir avec tout cela. il est amour (aucune racisme, aucune discrimination) mais attention il est aussi justice et vérité.
Il hait le mensonge et les fêtes de ce monde qui ne sont que des inventions d’hommes basées sur du mensonge et de l’idolatrie. Le père du mensonge est le Diable.
Pour Dieu l’église est sa créature et non pas les batiments, nous sommes le temple du Saint esprit et ne devons pas nous souiller ou détruire notre corps. C’est pour cela que toute substance qui détuit le corps n’est pas bonne comme la cigarette. La cigarette ne tue t-elle pas ?
Enfin, chacun fait ce qu’il veut et Dieu n’oblige personne en rien. Il prévient seulement par amour et ne viendront pas pleurer ceux qui finiront dans le feu de la gehenne.
Lors de la création du monde l’inceste existait. Dieu sait pourquoi il a permis car il est Dieu et pourquoi il a ensuite interdit car il est Dieu.
La génétique de notre corps n’était pas ce qu’elle est aujourd’hui. nous sommes à la fin des temps et je dis bien à la fin des temps non pas à la fin du monde. Nos gènes sont loin d’être parfaits et pures comme au temps de la création.

Écrit par jc le 7 décembre 2012 à 23:55

JC, T’as pas envie de retourner sur le site d’Alliance Vita ou autre associations intégristes à la con car là tu nous les brises avec tes histoires de diable et d’homosexuels à sauver.
L’homme n’a pas besoin du diable, et n’en a jamais eu besoin, pour se comporter comme la dernière des saloperies, la preuve avec les séminaires de guérison pour les homos (que tu sembles promouvoir) qui ne font que détruire psychologiquement ceux qui y participent.

Accepter et assumer son homosexualité n’est déjà pas facile dans un monde globalement normé, homophobe et généralement intolérant mais si en plus on dit, à tort, aux jeunes qu’on peut les guérir de leur “déviance” et les faire entrer dans la sacro-sainte hétéronome, on s’en sortira jamais!

Écrit par Alice le 8 décembre 2012 à 7:28

Hem, sans vouloir vexer qui que ce soit, il y en a quelques uns ici qui ne connaissent pas vraiment le catholicisme…

En tout premier lieu le catholicisme n’est pas à proprement parler une religion du livre (quoi qu’en disent les médias). Les Chrétiens en général, et les catholiques en particulier croient en Jésus, Fils de Dieu, mort et ressuscité.
La Bible est importante pour eux, ils croient que Dieu vient parler à travers ces textes considérés comme inspirés. Mais une interprétation fondamentaliste de la bible n’est pas compatible avec le catholicisme.

Ensuite l’opposition des chrétiens au mariage pour tous n’est pas exclusivement basée sur des arguments spirituels, théologiques ou bibliques, loin s’en faut.
Pour s’en convaincre il suffit de regarder l’audition du Cardinal Vingt-Trois à la commission des lois il y a quelques jours : les arguments qu’il développe sont anthropologiques, philosophiques.

On pourrait tenter de résumer l’opposition des chrétiens au mariage pour tous en quelques points.

Ce projet de loi redéfinit le mariage et l’adoption en infléchissant leurs destinations premières qui étaient respectivement la constitution d’un cadre stable pour élever des enfants et reconstituer ce cadre stable pour des enfants qui en avaient été privés par les aléas de la vie.

Plus précisément le mariage ne vise pas à reconnaître l’amour ou l’orientation sexuelle des gens, mais à permettre à l’enfant de vivre le plus sereinement possible auprès de ses géniteurs, ses parents. Structurellement les couples homosexuels ne peuvent pas procréer, la procréation nécessitant l’altérité.
Pour ce qui est de l’adoption, il est évident qu’un enfant a besoin d’amour, tout le monde en conviendra. Il a également besoin d’un cadre, de références pour se construire, en particulier par rapport à la différence sexuelle. Le but de l’adoption est de donner aux enfants le cadre le plus proche possible de celui du couple de ses géniteurs.

Enfin plusieurs remarques concrètes.
Il faut savoir qu’un tel projet tuerait l’adoption internationale, puisque les pays d’où viennent la majorité d’adoptés étrangers s’opposent à ce que les couples homosexuels adoptent les enfants, ce qui fait qu’in fine moins d’enfants seront adoptés.
Par ailleurs on parle d’une revendication d’égalité, ce qui est en soi louable. Il ne faut néanmoins pas tout perdre de vue. En effet il n’y a d’égalité possible et souhaitable qu’entre deux entités comparables : les hommes et les femmes sont égaux en dignité car humains, mais cela ne va guère plus loin, en cela que les hommes (en général) sont plus forts que les femmes, qui sont elles plus intelligentes, proportionnellement à la taille de leur cerveau. De même un homme ne peut naturellement pas tomber “enceinte”, et ce n’est nullement une inégalité.
De même les couples homosexuels et hétérosexuels sont considérables sur un même plan concernant les sentiments (en dehors de tout jugement moral), mais ils n’en restent pas moins structurellement différents en cela que certains peuvent procréer, et d’autres non (les couples hétérosexuels stériles sont en soi une exception, et, comme chacun sait, on ne légifère pas sur la basse d’exceptions).
Le mariage étant construit pour accueillir les enfants, l’ouvrir aux couples homosexuels conduit à vouloir remplacer la nature par la culture, ce qui n’est pas anodin.

Écrit par eljojo le 9 décembre 2012 à 3:26

hum depuis quand le mariage est il issu de la nature ? le mariage est et a toujours été une institution culturelle. Le mariage n’est pas le même partout dans toutes les civilisations et a constamment évoluer au fil du temps. Je tiens ensuite à préciser que le mariage est civil depuis 1791.
Ensuite, que nous montre les débats sur cette loi ? Outre une tolérance plus grande vis-à-vis de l’homosexualité (65 % de la population est favorable au mariage), elle nous montre surtout que la société est divisée sur la question, il y a un vrai décalage de génération, les jeunes sont majoritairement pour, les plus vieux majoritairement contre. En gros, c’est surtout la vision du mariage qui évolue, les jeunes générations prônent l’idée d’un mariage basé sur l’amour entre deux personnes. Le mariage est plus symbolique que le Pacs et on a plus besoin de se marier pour avoir des enfants. La preuve, une grande majorité des enfants naissent hors mariage, beaucoup de couples stériles connaissent leur stérilité avant de se marier, des couples mariés utilisent la contraception, des couples de retraités se forment et se marient (or la femme est en général ménopausée). Quant à la vision de la famille, le schéma un papa une maman, est clairement dépassé. En proclamant ce slogan, ce ne sont pas que les homos que vous insultez, mais également les enfants dont la mère est veuve, célibataire ou divorcée. Soit un bon paquet d’enfants.

Écrit par cousszx le 1 janvier 2013 à 17:12

Il existe une pétition sur le site Avaaz qui s’appelle “Nous les laïcs de France sommes favorables au mariage pour tous” :
http://www.avaaz.org/fr/petition/Nous_laics_chretiens_de_France_sommes_favorables_au_mariage_pour_tous/

L’opposition manifestée par les instances des Eglises au projet de loi sur le droit au mariage pour tous laisse croire que les chrétiens y sont unanimement opposés. Ce n’est peut-être pas si vrai ; 45 % de catholiques pratiquants se disaient favorables au mariage pour tous. Je pense que beaucoup de laïcs chrétiens, dont beaucoup d’homosexuels, ne se sentent pas bien représentés par ces églises frileuses, passéistes et peu accueillantes envers les homosexuels.

Vous pouvez relayer cette pétition, la faire circuler pour que ceux qui d’habitude ne prennent pas la parôle puisse la prendre et afffirmer haut et fort d’autres valeurs plus humanistes.

Écrit par esvagat le 12 janvier 2013 à 1:02

Vous connaissez combien de chrétiens ? Attention, je suis chrétien et je me sens TRES discriminé !!!

Écrit par Trouba door le 23 janvier 2013 à 15:44

Voici ce que je vais poster sur le mur de CIVITAS :

Jésus aussi avait deux papas ^^..

Le message du Christ est amour pas réduire un être humain à l’esclavage de ses idéaux.
Le message du Christ est l’épanouissement personnel.
Pas la lapidation contemporaine.
Le message du Christ est le respect de la loi de Dieu qui demande de L’honorer et de respecter ses 10 commandements.

Première table de la loi relative à Dieu

I. Tu n’auras pas d’autre dieu que moi.

II. Tu ne te feras pas d’idole ni de représentation quelconque de ce qui se trouve en haut dans le ciel, ici-bas sur la terre, ou dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras pas devant de telles idoles et tu ne leur rendras pas de culte, car moi, l’Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu qui ne tolère aucun rival : je punis les fils pour la faute de leur père, jusqu’à la troisième, voire la quatrième génération de ceux qui me haïssent. Mais j’agis avec amour jusqu’à la millième génération envers ceux qui m’aiment et qui obéissent à mes commandements.

III. Tu n’utiliseras pas le nom de l’Éternel ton Dieu pour tromper (ou de manière abusive), car l’Éternel ne laisse pas impuni celui qui utilise son nom pour tromper.

IV. Pense à observer le jour du repos (ou sabbat) et fais-en un jour consacré à l’Éternel. Tu travailleras six jours pour faire tout ce que tu as à faire. Mais le septième jour est le jour du repos consacré à l’Éternel, ton Dieu ; tu ne feras aucun travail ce jour-là, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui réside chez toi ; car en six jours, l’Éternel a fait le ciel, la terre, la mer, et tout ce qui s’y trouve, mais le septième jour, il s’est reposé. C’est pourquoi l’Éternel a béni le jour du sabbat et en a fait un jour qui lui est consacré.

Seconde table de la loi relative au prochain

V.Honore ton père et ta mère afin de jouir d’une longue vie dans le pays que l’Éternel ton Dieu te donne

VI. Tu ne commettras pas de meurtre

VII. Tu ne commettras pas d’adultère

VIII. Tu ne commettras pas de vol

IX. Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain

X. Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain, tu ne convoiteras ni sa femme, ni son serviteur, ni sa servante, ni son boeuf, ni son âne, ni rien qui lui appartienne.

VOUS AVEZ BAFOUE LES LOIS 3, 7, et 9 des commandements divins de Dieu.
Vous êtes coupable devant Dieu de vos malversations !
Voir Commandement N°2 :
” je punis les fils pour la faute de leur père, jusqu’à la troisième, voire la quatrième génération de ceux qui me haïssent. Mais j’agis avec amour jusqu’à la millième génération envers ceux qui m’aiment et qui obéissent à mes commandements. ”

En la foi et la vertu de la Loi 1905 de séparation de l’Eglise et de l’Etat vous êtes tenus à ne pas prier dans les rues mais dans vos églises !
Vous êtes les premiers à critiquer les musulmans priant dans la rue mais vous faites de même…
Que vos langues perfides soient emprisonnés derrière votre bouche impure.
Que Dieu ait pitié de votre âme souillé par le mensonge et la haine que vous portez aux autres être humains.
Car qui parmi vous catholiques intégristes est le plus pêcheur ?
Car beaucoup parmi vous dénonce la pédophilie chez les LGBT qui est minoritaire, et bien plus présente chez les hétéros ( prouvé par de nombreux articles journalistiques ).
Alors qui parmi vous dénonce la pédophile au sein des églises commise par des ministres du culte ? Personne !
Rétablissez la vérité au sein de vos églises ! Et cessez de protéger Mme Boutin qui se marie avec son cousin !
Qui prône la pédophilie et les mariages consanguins ?

N’OUBLIEZ JAMAIS QUE CHAQUE ETRE HUMAIN EST JUGE POUR SES ACTES ! ET QUE DANS CETTE VIE OU UNE AUTRE VOUS AUREZ DES EPREUVES INSUPPORTABLES.

Je n’ai rapporté que la Vérité ! J’ai parlé !

Écrit par Romain le 31 janvier 2013 à 20:05

Ben à la fin je suis un peu dubitatif car dans les cortèges, il y avait des hétéros solidaires, jeunes et vieux, souvent politiques et associatifs. A Lannion, St Brieuc et Paris, il y en avait et parfois meme en première ligne. Souvent sensibilisés par la rencontre d’un ami gay. Et de peur que leurs enfants puissent, en cas d’orientation homo, vivre dans une société violente et haineuse. Il existe des queer hétéro qui refusent de se croire supérieurs aux femmes et aux gays. Et j’ai vu des familles monoparentales bléssées aussi par les antis.

Écrit par Kino le 6 février 2013 à 23:56

Réagissez