Outre-mers & pairs

Une actualité des homophobies & du sida du point de vue des minorités ethniques en France ultramarine & hexagonale, par David Auerbach Chiffrin

Homophobies : Cuba avance, la Jamaïque recule… et les Antilles françaises ?

20110604-76

Le régime cubain vient de permettre ce 13 août 2011, jour même du 85ème anniversaire de Fidel CASTRO, le mariage d’une transsexuelle et d’un bisexuel, dissident politique : Wendy IRIEPA et Ignacio ESTRADA. Il s’agit d’un nouveau pas en avant après le mea culpa du Líder Máximo qui avait admis, il y a un an, sa responsabilité dans la discrimination ayant frappé, durant les années soixante et soixante-dix, les homosexuels (déportés en camps de «rééducation»).

Alors que Cuba avance ainsi vers l’égalité des droits, une autre île antillaise illustre, la Jamaïque, ne donne pas les mêmes signes de progrès :

1°) TELEVISION JAMAICA (TVJ) a refusé avant-hier de diffuser une campagne contre l’homophobie et contre le sida conçue par l’association J-FLAG (Jamaica Forum for Lesbians, All-Sexuals & Gays) ;

2°) AMNESTY INTERNATIONAL et HUMAN RIGHTS WATCH recensent toujours de nombreuses violences contre les personnes LGBT (lesbiennes, gaies, bi & trans) sur cette île qui reste un pays dangereux pour elles ;

3°) Le 11 juillet, en direct sur TVJ, un haut responsable de la police jamaïcaine, Fitz BAILEY, accusait les jeunes hommes homosexuels d’être les principaux responsables du crime organisé en Jamaïque !

Entre le modèle cubain qui s’affranchit lentement des préjugés homophobes et le modèle jamaïcain qui en reste l’esclave, TOTAL RESPECT espère que les sociétés martiniquaise, guadeloupéenne, saint-barth et saint-martinoise choisiront le modèle le plus conforme au respect de la liberté individuelle.

Réagissez