Retour gagnant

TÊTUn°2“Mon premier TÊTU, il date du presque début de l’aventure du magazine. Cela s’est joué de peu qu’il fût le premier numéro. À la rentrée 1995, j’allais avoir 24 ans et je revenais d’un séjour de quelques mois en Afrique où j’avais vécu ma première véritable histoire d’amour avec un garçon. Après des années d’errance et de tâtonnement au sortir de l’adolescence, de périodes de refus de mon éventuelle sexualité, de relations furtives et vite oubliées, cette histoire m’avait profondément troublé puis construit, sans que je m’en aperçoive réellement. Une sorte d’évidence s’était faite en moi : de retour en France, encore ébloui par mon histoire, je ne voulais pas retomber dans ce déni et dans ce malaise avec moi-même.

Il m’était arrivé d’acheter auparavant des revues gay, en douce, dans les kiosques à journaux du quartier glauque de la gare de Bordeaux et de préférence tard la nuit. Mais là, maintenant réinstallé en ville, je me décidai à aller en pleine journée au kiosque situé place Gambetta, en plein cœur de la cité. Évidemment, il fallait fouiner dans la partie porno pour trouver ce que je cherchais et bien entendu j’avais l’impression que tout le monde me regardait. Mais en fin de compte, c’est très fier de moi que je me suis dirigé vers la caisse avec en main mon premier numéro de TÊTU, revue dont j’ignorais l’existence jusque là.

Le numéro 2. Je ne me rappelle plus bien de la couverture, en fait. Mais ce dont je me souviens, c’est que je me suis dit : « Tiens, ce journal a l’air différent. » Et c’est cela, surtout, qui m’avait plu. C’était différent. C’était comme moi.”

Nicolas, 40 ans

Un commentaire

Déjà 17 ans que le magazine existe!! whaaa, c’est intéressant de voir que les choses ont évolué, plus besoin de fouiller dans la partie porno pour le trouver dans les kiosques à journaux ;-)

Écrit par Olivier le 10 avril 2012 à 13:13

Réagissez