A la recherche du prochain Mister Gay

Mister Gay Décembre: Rémy, 30 ans, Montpellier

Son petit mot était:
Accro au sport et aux sorties avec mes amis je suis originaire de Toulouse mais je vis désormais depuis deux ans à Montpellier. Je suis chargé d’exportation en France pour une entreprise espagnole. Ancien footballeur je pratique actuellement le volley, le fitness et le tennis. Je pars souvent en week-end en Europe pour faire la fête à Barcelone, Bruxelles, Paris etc… Sympa, extraverti et hyperactif je suis attaché au respect entre les uns et les autres.

remy-6

remy-5

remy-3

remy-2

remy-1

Son interview du 27 novembre:

Peux-tu te présenter un peu plus en détails aux internautes de TÊTU?
J’ai un Master 2 en Commerce International et depuis deux ans et demi je suis en charge de l’exportation en France pour une entreprise espagnole de meubles pour les bebés et les enfants. Mais avec la crise économique, les affaires ne sont pas bonnes et je suis en phase de réorientation imminente.

Tu dis être accro au sport dans ton texte de présentation. Comment cela se traduit-il?
Je fais du sport une à deux heures par jour et même parfois le week-end. J’ai des entraînements et des matches avec l’équipe de volley gay de Montpellier, le Chemin des Cimes, et il nous arrive de faire des tournois gays et lesbiens partout en Europe. Je fais du fitness dans une salle de sport et parfois un peu de muscu, bien que je n’aime pas ça. Je joue aussi au tennis, au badminton ou au squash de temps en temps.
Je suis aussi accro à l’actualité sportive, je regarde les résultats tous les jours de tous les sports, je supporte les sportifs français toute l’année et je vais dans les stades voir les matches (foot, tennis, volley, rugby, handball etc.). Un vrai malade de sport!

Tu as écrit aussi être un ancien footballeur?
Je jouais au niveau régional quand je vivais en Midi-Pyrénées. Cela fait des années que j’ai pas joué en compétition mais je joue en loisir de temps en temps. J’étais gardien de but et ça me manque énormément. D’ailleurs je souhaite monter une équipe gay à Montpellier. On a du rugby mais pas de foot… quel dommage! J’ai arrêté car je suis parti vivre à l’étranger pour profiter donc je ne pouvais pas m’engager auprès d’une équipe de foot.

Tu es clubbeur aussi?
J’ai toujours aimé danser et ce depuis tout gamin. Avant même d’assumer mon homosexualité, je sortais danser dans les boites hétéros. Je ne saurais pas envisager un week-end sans aller en discothèque. C’est un réel défouloir pour moi.

Quelles sont tes soirées préférées?
Depuis trois ans que je sors dans le milieu, j’adore aller à La Démence à Bruxelles ou au circuit festival à Barcelone. J’aime les We, j’aime la Green Komm à Cologne et j’aime faire les gayprides. Ça me sert d’excuse pour aller voir mes amis un peu partout, à Toulouse, Marseille, Madrid, Paris, etc. et encore faire la fête.

Et à Montpellier? Comment est la vie gay?
Paradoxalement on dit que Montpellier est la seconde ville gay de France mais niveau sortie on n’a pas grand chose. C’est pour ça que je bouge beaucoup les week-ends. Dès qu’une nouvelle soirée se crée j’essaie d’y aller pour la soutenir et d’y ramener du monde car c’est à nous les gays de faire bouger le milieu.

Qu’est-ce qui t’a poussé à participer au concours Mister Gay?
Par hasard. J’ai vu l’annonce sur votre site alors que je lisais un article et je me suis dis pourquoi pas? C’est une démarche totalement personnelle et aucun de mes amis ni mon entourage n’étaient au courant. J’ai choisi des photos vite fait mais je ne pensais déjà pas franchir la première étape et être sélectionné.

Tu as gagné haut la main. Qu’est-ce qui a joué en ta faveur selon toi?
Je pense que beaucoup de mes amis et de mes connaissances se sont mobilisés pour voter pour moi. C’est sans doute ça qui a fait la différence.

Pour qui aurais-tu voté?
Je dirais Patrice après avoir hésité avec Daniel.

Est-ce que ton entourage sait que tu es gay? Comment s’est passé ton coming out?
Ouh la! Vaste question. Ma famille le sait depuis à peu près cinq ans, quand j’avais environ 25 ans. Ça s’est plutôt bien passé, c’est accepté, mais je leur fais souvent le reproche qu’on n’en parle pas assez. Cela donne lieu à des conflits car j’aimerais que ce soit banalisé et qu’on parle davantage de ma vie privée, mais ce n’est pas le cas. En revanche, du côté de mes amis tout s’est passé pour le mieux et je n’ai jamais eu de problèmes avec eux.

Le fait de porter un titre de «Mister Gay», d’être sur le site de TÊTU, tu assumes?
Bien évidemment sinon je ne l’aurais pas fait! C’est une sorte de revanche sur la vie car je suis resté caché tant d’années, manquant de force et de courage pour m’assumer. Aujourd’hui je suis tellement bien dans ma vie que c’est une manière de prouver à mes proches et surtout à moi que j’assume enfin qui je suis et qu’il faudra faire avec. Je ne veux plus me cacher.

Et est-ce qu’il y a quelqu’un dans ta vie?
Pas pour le moment.

Quel est ton type de mec idéal?
Je n’ai pas forcément un type de mec idéal mais je suis très difficile. Je suis souvent célibataire car je préfére être seul que mal accompagné et de toute façon je suis exécrable en couple si je ne suis pas avec quelqu’un pour qui j’ai de réels sentiments! Mon mec idéal sera une évidence dans ma tête. Je le saurai très rapidement, presque au premier regard. Il faudra que ce soit bien évidemment réciproque…

Tu as envie de faire passer un message à ceux qui ont voté pour toi?
Oui bien sûr! Tout d’abord les remercier pour les votes mais aussi les commentaires. Je veux aussi leur dire que pour moi cela a réellement beaucoup plus de significations qu’un simple vote.

Rémy, qui a gagné le titre de Mister Gay Décembre, participe à la grande finale Mister Gay 2012 entre tous les vainqueurs de l’année. Jusqu’au 9 décembre, vous pourrez découvrir ou redécouvrir les profils des finalistes, avant de pouvoir voter pour votre préféré, à partir du 11 décembre, sur le site tetu.com.

Le concours Mister Gay continue en 2012! Vous pouvez dés maintenant poster votre candidature à cette adresse: www.tetu.com/mistergay

Mister Gay Novembre: AURÉLIEN, 31 ans, Paris

Son petit mot de présentation était:
Passionné de voyages, j’aime découvrir des destinations inconnues et faire de nouvelles rencontres. Je ne reste jamais à Paris bien longtemps et ressens très vite le besoin de repartir en vadrouille. J’aime les plaisirs simples : la bonne bouffe, le soleil, le cinéma, les soirées entre amis et le sport. J’ai su garder une âme d’enfant et on me dit d’ailleurs souvent que je ne fais pas mon âge. Pourvu que ça dure… ;)

aurelien-f2

aurelien-f3

aurelien-f4

aurelien-f5

aurelien-f1

Son interview du 30 octobre 2011:

TÊTU.com: Peux-tu en dire plus sur toi en quelques mots? D’où viens-tu, que fais-tu dans la vie?
Aurélien:
J’ai 31 ans, je suis né et j’ai grandi à Paris. Je travaillais jusqu’à très récemment dans une régie publicitaire.

Lorsque tu as postulé au concours, tu habitais encore à Paris, mais tu vis désormais… en Australie!
En effet, je suis venu en Australie en vacances en janvier dernier et j’ai décidé quelques mois plus tard de tenter l’aventure ici. Je viens juste d’arriver à Melbourne après une escale d’une semaine en Malaisie et à Singapour. J’ai pris une année off en France pour vivre une expérience différente, travailler et voyager ici.

D’après ton mot de présentation, tu avais déjà le virus du voyage…
J’ai vécu un semestre en université en Floride pendant mes études et j’ai passé là-bas quelques-uns des meilleurs mois de ma vie. J’y ai rencontré des gens du monde entier, étudiants étrangers, comme moi, et j’ai visité une bonne partie de la Floride. Mon goût pour le voyage vient sans hésitation de cette époque. J’ai aussi vécu une relation longue distance il y a quelques années qui me faisait voyager. Et puis le monde est immense, il y a tellement de choses différentes à voir et à vivre! Maintenant, dès que j’en ai l’occasion, je pars!

Que comptes-tu faire désormais en Australie?
Mes projets pour l’instant sont de me loger et de trouver un travail à Sydney dès la semaine prochaine. Ensuite j’espère voir le maximum de ce vaste territoire, et si j’en ai le temps et l’argent, visiter d’autres pays d’Asie qui ne sont finalement pas très loin: Vietnam, Cambodge, Indonésie, Laos… Pour ce que je ferai et où je serai dans un an, aucune idée!

Qu’est-ce qui t’a amené à participer au concours Mister Gay?
J’ai rencontré un ami par ce biais: Yann, qui a été Mister février 2011. J’ai réussi à le retrouver et nous sommes devenus amis. Sinon je lis régulièrement TÊTU depuis plus de 10 ans alors j’ai essayé, «pour voir».

Est-ce que tu t’attendais à remporter le titre?
Pas vraiment, et je suis bien entendu très flatté, cela me fait très plaisir! D’autant que j’ai appris ma sélection deux jours avant de partir de Paris et que mon profil a été publié pendant que j’étais dans les airs.

Qu’est-ce qui a joué en ta faveur selon toi?
Difficile de dire, la concurrence était rude et visiblement c’était très serré! Il semble d’après les commentaires que j’ai lus, que certaines personnes ont aimé mon sourire…

Au fait, est-ce qu’il y a quelqu’un dans ta vie?
Oui, je sors avec un mec merveilleux depuis 5 mois, et il vient d’atterrir en Australie! Nous allons vivre cette aventure ensemble, j’ai beaucoup de chance qu’il m’ait suivi.

Est-ce tout ton entourage sait que tu es gay?
Tout le monde est au courant: amis, parents, collègues, je n’en fais pas mystère.

Par conséquent, le fait de porter un titre de «Mister Gay», d’être sur le site de TÊTU, tu assumes?
Absolument. C’est un jeu avant tout, et TÊTU est un magazine de qualité que j’aime depuis plus de 10 ans. Je tiens d’ailleurs à vous féliciter, quand je compare avec les magazines gay étrangers, je me dis qu’on a beaucoup de chance!

Pour conclure, as-tu envie de faire passer un message à ceux qui ont voté pour toi?
Je tiens à remercier tous ceux qui ont voté pour moi et féliciter les autres sélectionnés qui sont tous charmants. Merci à mes amis qui ont voté pour moi, vous aller me manquez et j’ai hâte de vous retrouver!

Aurélien, qui a gagné le titre de Mister Gay Novembre, participe à la grande finale Mister Gay 2012 entre tous les vainqueurs de l’année. Jusqu’au 9 décembre, vous pourrez découvrir ou redécouvrir les profils des finalistes, avant de pouvoir voter pour votre préféré, à partir du 11 décembre, sur le site tetu.com.

Le concours Mister Gay continue en 2012! Vous pouvez dés maintenant poster votre candidature à cette adresse: www.tetu.com/mistergay

Mister Gay Octobre: MAXENCE, 25 ans Auckland

Son petit mot de présentation était:
Hello, je suis Maxence, je suis de Lyon. Je vis à Auckland (Nouvelle-Zélande) depuis 4 ans, où je bosse dans la mode le jour et DJ la nuit. Mais je lis toujours TÊTU d’ici. J’adore voyager et rencontrer de nouvelles personnes. Je suis très sociable, j’aime rire et faire rire, toujours prêt pour amuser la galerie et READY TO PARTY! J’aime la vie et j’essaie d’en profiter au maximum avec les personnes qui comptent pour moi. Je serais très fier de représenter tous les Gay de France. Votez pour moi!

maxence-1

maxence-2

maxence-3

maxence-6

maxence-5

Son interview du 2 octobre 2011:

TÊTU: Peux-tu te présenter en quelques mots aux internautes de TÊTU?
J’ai 25 ans, je vis a Auckland en Nouvelle-Zélande depuis 4 ans, j’ai plusieurs boulots, je manage une marque de vêtements produite ici, je fais du mannequinat et je suis DJ le weekend. Mes projets pour l’avenir? Créer mes propres vêtements et continuer à voyager.

Où habitais-tu en France?
Je suis né a Lyon et j’ai vécu à Villeurbanne pendant la plus grosse partie de ma vie, élevé par ma mère qui m’a donné le goût du voyage et de la mode. J’ai fini ma licence de psychologie avant de décider de partir pour apprendre l’anglais en Nouvelle-Zélande, et finalement m’y installer.

Qu’est-ce qui t’a poussé à partir à l’autre bout du monde?
J’ai toujours eu l’envie de voyager, de rencontrer de nouvelles personnes même si la France me manque, surtout ma famille et mes amis, mais la Nouvelle-Zélande était l’endroit parfait puisqu’une partie de ma famille vit ici.

Tu es donc DJ la nuit et modèle le jour, tu peux en dire un peu plus?
La mode a toujours eu une grande place dans ma vie. Ma mère était mannequin avant ma naissance. J’ai suivi ses pas et décidé de faire la même chose ici. Etant hyper-actif et workaholic, j’ai besoin d’avoir plein d’activités différentes donc j’ai commencé à être DJ dans un bar gay d’Auckland il y a quelques mois. Mes journées sont bien remplies!

Comment est la vie à Auckland? Quelles sont les différences qui t’ont le plus frappé?
La vie à Auckland est incroyable, je vis dans la ville où les plus belles plages sont à deux minutes du centre. Les Néo-Zélandais sont des gens adorables, très ouverts et toujours intéressés par les autres, ce qui fait que la vie ici est très agréable. Ils sont aussi très sportifs, ce n’est pas rare de voir des femmes faire leur jogging en poussant leur poussette! Ça m’a poussé à me mettre au sport, car je suis arrivé ici avec un corps maigrichon.

Et quels sports pratiques-tu à présent?
Je vais à la muscu tôt le matin avant mes boulots, presque tous les jours. Je fais aussi du badminton et de la natation. Le sport me rend heureux et me donne l’énergie dont j`ai besoin. Je pense que tout le monde devrait faire du sport, c’est aussi bon pour le physique que pour le moral.

Qu’est-ce qui t’a poussé à participer au concours Mister Gay?
Un petit challenge pour moi-même, n’étant pas toujours sûr de moi, j’avais envie de savoir ce que le monde gay pensait de moi.

Tu as gagné haut la main. Qu’est-ce qui a joué en ta faveur selon toi?
Il faut demander ça aux personnes qui ont voté pour moi!

Pour qui aurais-tu voté?
J’aurais vote pour Hervé. Il a un très joli visage et j’avais le même corps que lui il n’y a pas très longtemps. Maigrichon peut-être, mais magnifique.

Est-ce ton entourage sait que tu es gay? Comment cela s’est passé?
La plupart des membres de ma famille sont au courant, ou le seront maintenant. Tous mes amis le sont, je ne le cache plus. Si vous ne voulez pas d’un homo dans votre famille ou vos amis, ce n’est pas mon problème, passez votre route, ne croisez pas la mienne. J’en suis fier et nous devrions tous l’être. J’ai fait mon coming out quand j’avais 15 ans, à l’époque ma mère n’etait pas très contente, mais cela se passe beaucoup mieux aujourd’hui, elle a appris à être heureuse et elle voit que je m’épanouis.

Le fait de porter un titre de «Mister Gay», d’être sur le site de Têtu, tu assumes?
Avant de déménager en Nouvelle-Zélande, j’aurais été trop timide pour le faire. La mentalité néo-zélandaise m’a ouvert l’esprit et je m’assume à 100%. C’est un honneur d’être dans le magazine que je lisais adolescent.

Au fait, tu arrives à trouver le magazine à Auckland?
J’ai de supers amis qui me l’envoient régulièrement, comme ça je ne perds rien de l’actu Têtu! Et puis il y a toujours le site web.

Est-ce qu’il y a quelqu’un dans ta vie?
Oui, ma vie sentimentale est aussi pleine que mes journées! Je suis comblé, pas de temps pour s’ennuyer. Merci P.B.!

Quel est le portrait de mec idéal?
J’aime les hommes en général plus âgés, avec de la maturité, avec des corps simples et de beaux visages. Mais cela ne se limite pas au physique, j’ai besoin de quelqu’un qui me fasse rire et profite de la vie au maximum.

Tu as envie de faire passer un message à ceux qui ont voté pour toi?
Je n’en reviens pas, j’aimerais pouvoir les serrer dans mes bras un par un! Vous êtes tous incroyables, soyez prêts pour la finale! J’ai envie de remercier aussi tous ceux qui m’ont appelé «plastique», je ne pensais pas qu’un jour cela arriverait, j’ai toujours été le vilain petit canard, je me sens flatté!

Maxence, qui a gagné le titre de Mister Gay Octobre, participe à la grande finale Mister Gay 2012 entre tous les vainqueurs de l’année. Jusqu’au 9 décembre, vous pourrez découvrir ou redécouvrir les profils des finalistes, avant de pouvoir voter pour votre préféré, à partir du 11 décembre, sur le site tetu.com.

Le concours Mister Gay continue en 2012! Vous pouvez dés maintenant poster votre candidature à cette adresse: www.tetu.com/mistergay

Mister Gay Septembre: ALEXANDRE, 32 ans, Bourg-en-Bresse

Son petit mot était:
Je m’appelle Alexandre et j’ai 32 ans. J’allie ma passion à mon métier puisque je suis agent de voyages, je profite des opportunités pour aller découvrir d’autres paysages, d’autres cultures. Je recherche celui qui m’accompagnera pour ces prochaines découvertes. Vous pouvez envoyer vos CV et lettres de motivation ;-)
Sinon, je suis épicurien et je profites des bons moments qui se présentent. J’aime être entouré de gens de confiance, bien manger, bien boire, m’amuser, bref les choses simples!

alexandre-f1

alexandre-f2

alexandre-f3

alexandre-f4

alexandre-f5

Son interview du 4 septembre:

TÊTU: Peux-tu te présenter en quelques mots pour les internautes?
Alexandre: Je m’appelle Alexandre, j’ai 32 ans. Je vis à Bourg-en-Bresse, en Rhône-Alpes, et je suis agent de voyages. Je suis quelqu’un de simple, et j’aime profiter de la vie.

As-tu fait ton coming out auprès de ta famille? Quelle a été leur réaction?
J’ai d’abord fait mon coming out à ma mère. Je fréquentais quelqu’un depuis six mois lorsque je lui ai révélée. Quant à mon père, je lui ai dit la veille de mon déménagement par crainte d’être mis à la porte. Mais il m’a dit qu’il ne l’aurait jamais fait, et le reste de ma famille l’a appris ensuite. Pour la plupart des membres de ma famille, l’acceptation a été très dure au début. Ma mère était très triste de se dire qu’elle n’aurait pas de petits-enfants de moi. Mais aujourd’hui, tout va bien et tout le monde l’a accepté. Mon ex venait d’ailleurs à chaque réunion de famille.

Es-tu célibataire? Quel est ton type de mec en général?
Quand j’ai envoyé ma candidature, j’étais célibataire. Mais entre temps, j’ai rencontré quelqu’un qui m’a donné envie de le revoir… Ça commence bien mais on prend notre temps. L’avenir nous dira si une belle histoire peut découler de notre rencontre. Concernant mon type de mec, je craque plus facilement pour les bruns ténébreux mais je ne m’arrête pas à un type particulier, je peux aussi être attiré par un blond ou un roux.

Au moment de l’inscription, tu as écrit dans ta description que tu étais un épicurien. Qu’entends-tu par là?
Je l’employais au sens large, à savoir quelqu’un qui aime les plaisirs de la vie. Mais apparemment, ça a été mal interprété puisqu’un internaute a mis un commentaire très instructif sur le sens strict d’épicurien. Je me suis sans doute mal exprimé, j’aurais dû dire hédoniste.

Pourquoi avoir fait le concours de Mister Gay?
Je lis TÊTU depuis que j’ai 19 ans, je suis donc un fidèle lecteur attaché au magazine. En plus du coté affectif qui a joué, ce concours a été comme un défi pour moi. Au moment de l’inscription, ma vie sentimentale était tourmentée, et j’avais envie de faire le concours. Ca s’est fait de façon instinctive.

Tu pensais gagner?
Je ne pensais même pas être retenu par la rédaction de TÊTU… Alors gagner, je n’y pensais pas une seconde!

Pourquoi penses-tu que les internautes ont voté pour toi?
C’est très embarrassant de répondre à cette question… Ce n’est pas à moi de le dire, ce sont les internautes qui devraient répondre à ma place!

Assumes-tu le titre de Mister Gay?
J’assume tout à fait, même si au moment de l’inscription, je n’avais pas réalisé les conséquences… Le fait est qu’aujourd’hui j’ai remporté l’élection. Donc oui, j’assume, mais je suis gêné parce que je ne comprends pas pourquoi moi et pas un autre candidat. Je ne suis pas mieux qu’un autre. Je suis très flatté!

Pour qui aurais-tu voté si tu n’étais pas candidat?
J’ai voté deux fois, sur deux ordinateurs différents. Mon premier vote a été pour Mustapha car il a écrit un commentaire sympa et fairplay sur moi, ce que j’ai beaucoup apprécié. J’ai ensuite voté pour Samy, mais je voulais également voter pour les deux autres candidats…

Sur une de tes photos de candidat, on te voit avec un t-shirt Aides. Tu fais partie de l’association?
Je suis militant pour Aides depuis presque deux ans. J’ai cessé de m’investir pendant un temps parce que j’avais besoin de temps pour moi. Je me suis de nouveau investi dans l’association dernièrement, mais je ne suis pas autant mobilisé que par le passé. Je vais réfléchir si je continue le combat avec eux ou si je les quitte. Mais malgré tout, Aides a besoin de militants partout en France, et j’appelle les volontaires à aller voir la délégation la plus proche de chez eux. On est tous concernés.

Pour terminer, que veux-tu dire aux gens qui ont voté pour toi?
Un merci particulier à mes amis qui se sont pris au jeu et qui m’ont soutenu, les membres de ma famille qui ont fait la même chose. Et pour finir, évidemment, un grand merci à tous ceux qui ont voté pour moi!

Alexandre, qui a gagné le titre de Mister Gay Septembre, participe à la grande finale Mister Gay 2012 entre tous les vainqueurs de l’année. Jusqu’au 9 décembre, vous pourrez découvrir ou redécouvrir les profils des finalistes, avant de pouvoir voter pour votre préféré, à partir du 11 décembre, sur le site tetu.com.

Le concours Mister Gay continue en 2012! Vous pouvez dés maintenant poster votre candidature à cette adresse: www.tetu.com/mistergay

Mister Gay Août: GEOFFREY, 21 ans, Marseille

Son petit mot était:
Hello les lecteurs !! Geoffrey 20ans résidant à Marseille :)mec simple, cool et sans prise de tête. Je pratique comme sport, natation et musculation qui sont devenus pour moi des activités indispensables à mon bien être. Toujours là pour rigoler et amuser la galerie, j’aime les petits plaisirs simples de la vie. Ma devise: Ne jamais rien regretter ;) A vous de votez pour votre mister préféré :)

geoffrey-f5

geoffrey-f2

Geoffrey-f4

geoffrey-f1

geoffrey-f3

Son interview du 7 août:

TÊTU: Peux-tu en dire un peu plus sur toi? Ce que tu fais dans la vie, où tu habite…
Geoffrey:
Je fais mes études à Aix-en-Provence dans l’événementiel, c’est très intéressant et ça m’ouvre un maximum de voies et de possibilités pour mon avenir professionnel. Je débute aussi dans le mannequinat et je souhaite profiter un maximum de la vie. Malgré les apparences, je suis plutôt quelqu’un de simple, cool et sympa et très sociable!

Tu disais dans ton mot de présentation faire beaucoup de sport?
Je pratique la natation et la musculation. Je me suis blessé il y a deux mois, donc là je redémarre tout doucement. Je trouve cela très important et très déstressant d’avoir une activité sportive, je le recommande à tout le monde.

C’est ta deuxième candidature au jeu [Geoffrey avait fini second au jeu de septembre l'an dernier]. Tu voulais prendre ta revanche?
C’est vrai que le fait d’avoir fini deuxième l’an passé m’avait un peu déçu. Depuis je me suis mis au sport, et je ne me sens pas comme le Geoffrey de l’an dernier, je me sens aussi beaucoup mieux dans ma peau. Alors je me suis dit: «pourquoi pas retenter le coup?»

Cette fois, est-ce que tu t’attendais à remporter le titre?
Non, on n’est jamais sûr de rien, et c’est une réelle surprise.

Qu’est-ce qui a joué en ta faveur selon toi?
Je pense que chaque candidat avait une chance de remporter le titre… Peut-être que mon coté latino a été le petit plus.

Est-ce que ton entourage sait que tu es gay?
Oui ma famille et mes amis sont au courant de mon homosexualité, J’ai fait mon coming out très jeune. Ce qui n’a pas toujours été simple. Mais mon soutien familial et amical m’a beaucoup aidé.

Le fait de porter un titre de «Mister Gay», d’être sur le site de TÊTU, tu assumes?
Absolument! Etant lecteur de TÊTU depuis longtemps, quoi de mieux que de remporter le titre de Mister Gay?

Au fait, est-ce qu’il y a quelqu’un dans ta vie?
Je suis actuellement célibataire,. Toujours à la recherche de ma moitié, celle avec qui je pourrais tout partager.

Quel est ton type de mec idéal?
Je n’ai pas vraiment de mec idéal, pour moi tout est une question de feeling avec la personne, la complicité est quelque chose pour moi de très important dans un couple.

Tu as envie de faire passer un message à ceux qui ont voté pour toi?
Oui, je tiens à remercier tout ceux qui ont voté pour moi et qui m’ont soutenu pour ce concours, cela a été un réel plaisir.

Geoffrey, qui a gagné le titre de Mister Gay Août, participe à la grande finale Mister Gay 2012 entre tous les vainqueurs de l’année. Jusqu’au 9 décembre, vous pourrez découvrir ou redécouvrir les profils des finalistes, avant de pouvoir voter pour votre préféré, à partir du 11 décembre, sur le site tetu.com.

Le concours Mister Gay continue en 2012! Vous pouvez dés maintenant poster votre candidature à cette adresse: www.tetu.com/mistergay

Mister Gay Juillet: DAMIEN, 25 ans, Lyon

Son petit mot était:
Jeune homme de 24 ans, en couple depuis 8 ans déjà, je travaille en grande surface. J’aime faire du sport, aller au ciné et voyager …

damien-f1

damien-f2

damien-f3

damien-f4

damien-f5

Son interview du 10 juillet:

TÊTU: Tu peux te présenter un peu plus en détails?
Damien:
J’habite dans l’Isère dans une petite ville, à 30 kilomètres de Lyon, j’ai toujours vécu ici! Je suis d’origine Italienne de par ma mère et aussi un peu par mon père.

Et que fais-tu dans la vie?
J’ai d’abord passé un CAP cuisine que j’ai obtenu avec mention. J’ai ensuite travaillé six mois en tant que chef de cuisine, mais ça m’a vite découragé, c’était trop de contraintes. J’ai donc démissionné et j’ai trouvé un travail en grande surface pas très loin de chez moi. Je suis donc assistant de vente dans le rayon culture, depuis environ 6 ans, et j’ai beaucoup plus de temps libre…

Tu fais beaucoup de sport?
Je ne peux pas dire que je sois un grand sportif, mais j’essaie de m’en tenir à environ 45 minutes ou une heure de sport par jour (un peu de muscu et je cours aussi quand je peux). En fait je suis quelqu’un d’un peu réservé, depuis mon adolescence, que j’ai mal vécue, car j’étais en surpoids. Puis j’ai perdu plus de 30 kilos. Cette période de ma vie m’a permis de forger mon caractère, j’ai suivi une thérapie pour m’accepter tel que j’étais. Grâce à cela, j’ai pu prendre confiance en moi.

Et tu as d’autres hobbies?
Oui. Je suis en grand passionné de plongée sous-marine. Le plus bel endroit où j’ai eu la chance de plonger c’est en Egypte dans la mer rouge… Et je dois avouer que je suis aussi un grand fan de Britney Spears! Je suis prêt à dépenser sans compter pour aller à ses concert, d’ailleurs j’ai acheté des places il n’y a pas si longtemps pour aller la voir a Budapest en septembre!

Qu’est-ce qui t’a poussé à participer au concours?
En fait c’est un ami sur Facebook qui me l’a conseillé, alors je me suis dit pourquoi pas!

Est-ce que tu t’attendais à remporter le titre?
Non pas le moins du monde. Je n’ai dit à personne que je m’étais inscrit pour ne pas influencer les votes, et pour voir si vraiment des gens que je ne connais pas allaient voter pour moi. J’ai fait ça surtout pour m’amuser… même s’il est vrai que j’espérais remporter le titre.

Qu’est-ce qui a joué en ta faveur selon toi?
Je ne sais pas trop car mes «concurrents» avaient du potentiel. Ce qui a pu jouer en ma faveur, c’est peut-être le fait que je sois naturel et que ce sont des photos simples faites pendant mes vacances.

Pour qui aurais-tu voté?
J’aurais très certainement voté pour Balazs.

Apparemment y a quelqu’un dans ta vie depuis huit ans?
Oui, on s’est rencontré lors de ma deuxième année d’apprentissage en cuisine. Quand je suis arrivé dans ce nouveau restaurant, il y travaillait déjà comme serveur et ça a été un vrai coup de foudre. On a commencé à sortir ensemble un mois après. Avant lui je butinais de fleur en fleur (rires). Mais il a su me dompter et m’apprivoiser. Grâce à lui, j’ai réappris à manger correctement (car je ne mangeais presque pas) et il m’a refait prendre 7 kilos en trois ans (rires). Ce qui me plaît chez lui, c’est qu’il est simple comme moi, gentil et on s’entend sur presque tout. Il travaille dans le même magasin que moi, et contrairement à ce que les gens pourraient penser, c’est un réel plaisir de toujours être ensemble, au travail et à la maison. Je me plais à croire qu’il me voue le même amour inconditionnel.

Est-ce qu’il t’a soutenu pour le concours? Ou pas?
Non il ne m’a pas soutenu, car il ne le sait pas! Non pas que je le lui aie caché, mais je préférais attendre de voir ce que ça allait donner pour lui dire et lui faire la surprise. Même si maintenant je redoute sa réaction (rire), il ne va pas mal le prendre, il sera juste jaloux, surtout de ne pas avoir fait le concours aussi!

Est-ce ton entourage sait que tu es gay? Tes parents? Tes amis?
Certains le savent, d’autres restent dans le doute. Deux de mes frères le savent, tous nos amis aussi, mais pas mes parents. Mon grand frère est gay aussi, et quand je vois comment mon mon père a réagi quand il l’a appris, je préfère les laisser dans le doute. Ce n’est pas évident, car nous habitons juste en face de chez eux, mais on leur fait croire que nous somme juste colocs. Je ne sais pas s’ils sont dupes, mais ça marche comme ça.

Le fait de porter un titre de «Mister Gay», d’être sur le site de TÊTU, tu assumes?
Non seulement j’assume, mais j’en suis plus que fier, je dirais même que c’est un honneur!

Tu as envie de faire passer un message à ceux qui ont voté pour toi?
Un grand merci à tout ceux qui m’ont soutenu en votant pour moi, je suis heureux si mes photos vous ont plu!

Damien, qui a gagné le titre de Mister Gay Juillet, participe à la grande finale Mister Gay 2012 entre tous les vainqueurs de l’année. Jusqu’au 9 décembre, vous pourrez découvrir ou redécouvrir les profils des finalistes, avant de pouvoir voter pour votre préféré, à partir du 11 décembre, sur le site tetu.com.

Le concours Mister Gay continue en 2012! Vous pouvez dés maintenant poster votre candidature à cette adresse: www.tetu.com/mistergay

Mister Gay Avril: FRANCK, 24 ans, Grenoble

Son petit mot était:
Je pense que la spontanéité permet de rendre la vie plus FUN et exaltante chaque jour, alors HOP ! J’ai décidé de la pimenter un peu plus via ce concours… Je suis un jeune homme déjanté, amusé de tout, curieux, aimant son petit univers mouvementé et créatif… Je prends plaisir à rendre les gens heureux et leur apporter un peu de fraîcheur. Je fais en sorte de me réaliser constamment à travers les expériences que je vis. En attendant un seul mot d’ordre “HAVE FUN”!

franck-f4


franck-f3

franck-f2

franck-f1

franck-f5

Son interview du 17 avril:

TÊTU: Peux-tu nous en dire un peu plus sur toi? Qui es-tu, d’où viens-tu?
Franck: Je suis originaire de l’Isère, je vis en périphérie de Grenoble. Je suis étudiant en scénographie, ce qui me correspond assez car je vis ma vie comme une série américaine! (rires). Je dirais que suis de nature avenante et très positive, j’ai le sens des responsabilités malgré une vision fun de la vie. Je pense connaître assez bien mes défauts afin d’en faire des qualités, je suis bien souvent hyper communicatif, âmes sensibles s’abstenir!

Ta présentation a, semble-t-il, beaucoup plu aux internautes. Spontanéité, fun, exaltation, c’est ta philosophie de la vie?
Totalement. Ma génération a la chance de bénéficier de nouvelles technologies associées à une liberté d’esprit qui me fascinent et que je souhaite exploiter au maximum pour m’épanouir. Je sais que ma vision fait un peu formatée Walt Disney…

As-tu des hobbies, des passions qui vont dans ce sens?
Je me réalise beaucoup à travers des compositions artistiques (tableaux, objets, décors…), je peux donner vie à ma créativité, ma folie artistique souvent trash, par le biais de ces supports. Sinon je me défoule dans la salle du fitness «Club Gymnésia», je leur avais promis un petit coup de pub, voilà qui est fait.

Et pour l’avenir, quels sont tes projets?
Mon principal projet concerne mon futur professionnel, je désire travailler dans la création de décors éphémères pour l’industrie de la mode, à travers l’Europe. Je voudrais devenir le petit diable qui vous poussera à craquer pour un joli jeans quand vous regarderez une vitrine…

Revenons au concours Mister Gay. Est-ce que tu t’attendais à remporter le titre?
Il est vrai que je me suis inscrit pour le fun mais aussi dans l’espoir de gagner. Néanmoins, j’ai trouvé l’élection intéressante car assez diversifiée, chaque candidat avait une personnalité et un physique différents.

Qu’est-ce qui a joué en ta faveur selon toi?
Mon naturel, mon sourire, ma personnalité et peut-être le fait que j’ai un physique qui permet aux gens de s’identifier facilement.

Le fait de porter un titre de «Mister Gay», d’être sur le site de TÊTU, tu assumes?
Justement je voulais savoir si j’avais le droit à une banderole comme «Miss France»? (Rires.) Pour être plus sérieux, je suis fier de pouvoir participer à ce concept TÊTU.

Est-ce que ton entourage sait que tu es gay?
Oui, en effet, que ce soit mon entourage professionnel ou personnel, tout mon petit univers est au courant. Je m’assume depuis cinq ans et je dirais que les gens qui m’entourent l’on tellement bien pris que je me suis demandé si je ne vivais pas dans une émission de télé-réalité (rires). Dans tous les cas, j’ai des amis et une famille qui sont une tuerie!

Au fait est-ce qu’il y a quelqu’un dans ta vie?
Avez-vous besoin de ses mensurations aussi? (rires) Oui, en effet j’ai un petit ami depuis quelques mois. Il est extraordinaire et charismatique, possède une personnalité forte et pétillante et il a un bon look, tout ce que j’adore…

A quoi ressemble ton mec idéal?
J’aime les beautés atypiques, les garçons lookés, et les tempéraments de feu et décalés! Pour moi ce sont ces hommes qui ont les beautés et les charmes les moins éphémères car ils sont vrais, authentiques et bien dans leurs baskets. C’est bien d’avoir un joli packaging mais si le contenu est fade, cela perd toute sa valeur…

Un dernier mot pour ceux qui ont voté pour toi?
J’espère sincèrement qu’à travers ces mots et mes photos, j’ai réussi à donner une idée de mon «personnage», un brin Peter Pan, adulte, déconneur et franc! Un grand merci aux internautes pour m’avoir hissé en haut du podium en cet avril chaleureux qui m’a vu naître il y a 23 ans, et félicitations à mes concurrents (rires). Et un conseil: «Levez-vous chaque jour en vous disant que votre vie est au top et surtout aimez-vous pour ce que vous êtes!»

Franck, qui a gagné le titre de Mister Gay Avril, participe à la grande finale Mister Gay 2012 entre tous les vainqueurs de l’année. Jusqu’au 9 décembre, vous pourrez découvrir ou redécouvrir les profils des finalistes, avant de pouvoir voter pour votre préféré, à partir du 11 décembre, sur le site tetu.com.

Le concours Mister Gay continue en 2012! Vous pouvez dés maintenant poster votre candidature à cette adresse: www.tetu.com/mistergay

Mister Gay Mars: LAURENT, 36 ans, Grenoble

Son petit mot était:
On peut avoir 36 ans et être un grand enfant lol. Marre des jeunes qui disent «pas plus de 30 ans» Alors que la compétition commence !!!!

laurent-f3

laurent-f2

laurent-f5

laurent-f4

laurent-f1

Son interview du 13 mars:

Peux-tu te présenter en quelques mots?
J’ai 36 ans et je viens de Grenoble, où je vis désormais après dix ans de vie à la campagne. Je suis assistant de gestion dans une grande entreprise de la ville.

Qu’est-ce qui t’a poussé à participer au concours?
J’en avais assez d’entendre les jeunes dénigrer les mecs de plus de 30 ans! Je voulais montrer que même après la trentaine on peut avoir un esprit ouvert.

Comment fais-tu pour rester aussi en forme?
Ici on est à la montagne alors ski à gogo en hiver, et l’été il suffit de prendre son vélo, ou ses rollers et de partir se faire une balade!

Est-ce que tu t’attendais à remporter le titre?
Non, je me disais que justement les jeunes allaient faire un «blocus» contre moi et élire une personne de leur âge. D’après certains commentaires, je n’avais pas ma place dans un concours! Mais c’est une bonne surprise et mes amis et ma famille sont aussi contents que moi.

Qu’est-ce qui a joué en ta faveur selon toi?
Je sais pas, peut-être justement le fait d’avoir 36 ans, bientôt 37, et se dire qu’on peut faire des choses si on le veut vraiment.

Au fait est-ce qu’il y a quelqu’un dans ta vie? Depuis longtemps?
Non il n’y a personne dans ma vie, depuis début septembre.

A quoi ressemble ton mec idéal?
Quelqu’un qui saurait me surprendre tous les jours et qu’il ait «une araignée au plafond»!

Est-ce ton entourage sait que tu es gay?
Toute ma famille sait que je suis gay, mes amis aussi. Ma famille proche le sait depuis le début, depuis mon premier copain. Il n’y a eu aucun problème avec eux pour accepter ce que je suis.

Le fait de porter un titre de «Mister Gay», d’être sur le site de têtu, tu assumes?
Je ne sais pas si je dois prendra ça au sérieux mais oui, j’assume, et j’en joue maintenant avec mes amis! J’ai fait ce concours pour délirer mais je pense que c’est aussi faire passer le message que la vie n’est pas définie par l’âge.

Tu as envie de faire passer un message à ceux qui ont voté pour toi?
Merci c’est cool! Je trouve qu’on doit être fier de ce que l’on est et de notre vie. Sans faire souffrir les autres. Et qu’il y a sûrement son double sur cette grande planète pour vivre heureux.

Laurent, qui a gagné le titre de Mister Gay Mars, participe à la grande finale Mister Gay 2012 entre tous les vainqueurs de l’année. Jusqu’au 9 décembre, vous pourrez découvrir ou redécouvrir les profils des finalistes, avant de pouvoir voter pour votre préféré, à partir du 11 décembre, sur le site tetu.com.

Le concours Mister Gay continue en 2012! Vous pouvez dés maintenant poster votre candidature à cette adresse: www.tetu.com/mistergay

Mister Gay Février: YANN, 26 ans, Paris

Son petit mot était:
Salut, je m’appelle Yann, j’ai 25 ans et je vis à Paris. Je travaille dans le marketing automobile (eh oui je suis fan de belles carrosseries!). Pour me décrire un peu, je suis quelqu’un qui vit à 100 à l’heure : je sors beaucoup, que ce soit des expositions, musées, comme au théâtre, ciné ou en boîte avec des amis. Comme vous l’aurez compris, je suis un «hyper actif» (sans double sens aucun!). J’espère que ces quelques lignes et mes photos vous auront séduits!!

yann-f2

yann-f1

yann-f4

yann-f5

yann-f3

Son interview du 13 février:

TÊTU: Tu peux en dire plus sur toi en quelques mots? D’où tu viens, où tu habites…
Yann:
Je viens de Niort dans les Deux-Sèvres, pas la ville la plus fun de France… J’ai ensuite étudié à La Rochelle, puis en Allemagne et au Canada. Je suis venu à Paris il y a 3 ans et demi pour finir mes études puis travailler.

Dans l’automobile, c’est bien cela?
En effet, j’ai travaillé presque 3 ans dans le marketing automobile, mais en raison de la crise les perspectives étaient très bouchées, et j’avais envie de changer. Je viens juste de prendre un nouveau poste marketing dans le secteur du tourisme d’affaires.

Le secteur automobile n’est pas réputé très gay friendly, tes collègues savaient que tu étais gay?
Oui j’ai rapidement dit à mes collègues proches que j’étais gay et il n’y a pas eu de problèmes. Évidemment, je ne l’affichais pas non plus volontairement. Mais le secteur automobile n’est pas anti-gays, il faut savoir qu’il y a quand même pas mal de gays au siège et parmi les conseillers commerciaux en concession… En revanche, les hauts cadres sont souvent assez âgés il est vrai, et conservateurs, donc pour sa carrière il vaut mieux être discret.

Et dans ton nouveau job?
Il y a beaucoup plus de femmes que d’hommes, et parmi les hommes beaucoup sont gays. C’est agréable de travailler dans ce contexte, car tout le monde est naturel. Par contre, ça peut vite devenir difficile à gérer quand on se fait draguer par un collègue sur son lieu de travail. (Rires)

Pour le concours, tu t’es présenté comme un «hyper actif»… Qu’est-ce que cela veut dire?
En fait j’ai toujours besoin d’être occupé, je n’arrive pas à rester chez moi le soir ou le weekend à me reposer devant la télé par exemple. J’ai besoin de sortir, je vais beaucoup au cinéma, au théâtre, voir des expositions peinture ou photo…. Parfois, j’en suis usant pour mes amis! (Rires) Pour ceux que ça intéresse, je vous invite à aller sur buzzmedias.com où j’écris des chroniques sorties et ciné.

Qu’est-ce qui t’a poussé à participer au concours?
Je suis abonné à TÊTU, donc j’ai reçu le dernier calendrier que j’ai trouvé très sympa! Et puis j’ai vu que le casting se poursuivait… En plus j’ai reconnu quelques exs dans les anciens candidats. Ça m’a fait rire et je me suis dit que j’allais tenter le coup. C’était vraiment pour m’amuser et voir un peu comment je serais perçu. Je n’étais pas du tout dans l’optique de devenir modèle…

Est-ce que tu t’attendais à remporter le titre?
Non, je n’y croyais pas trop, surtout qu’il y avait des candidats très bien foutus face à moi!

Qu’est-ce qui a joué en ta faveur selon toi?
D’après les commentaires, il faut croire que ma barbe de trois jours et mes tatouages en ont séduit certains…

Pour qui aurais-tu voté?
Thierry a un très beau corps, Fiorenzo est sexy avec son côté un peu bad boy, mais j’aurais voté pour Redouane, car il est très sensuel et ne se prend pas la tête dans son petit texte de présentation.

Est-ce qu’il y a quelqu’un dans ta vie?
Non, je suis actuellement célibataire. J’ai été en couple 5 ans et je me suis pas mal amusé depuis, mais là j’aimerais retrouver quelqu’un. Peut-être que le fait d’être élu Mister Février, le mois de la Saint-Valentin, est un signe, qui sait?

A quoi ressemble ton mec idéal?
Ouh la la! (Rires) J’aime les hommes typés, méditerranéens, latinos… Et musclés. Il faut aussi bien sûr qu’il ne soit pas timide, qu’il me fasse rire, qu’il puisse autant m’accompagner au musée que pour clubber… Il faut aussi que je l’admire pour ce qu’il est, son parcours professionnel ou privé! Rien que ça!

Est-ce que ton entourage sait que tu es gay?
Oui tout le monde est au courant depuis mes 17 ans, âge où je l’ai annoncé à ma famille et mes amis. J’ai eu la chance d’être entouré par des gens très ouverts d’esprit et qui m’aiment pour ce que je suis, donc je n’ai vraiment pas eu un coming out difficile par rapport à de nombreux gays.

Le fait de porter un titre de «Mister Gay», d’être sur le site de TÊTU, tu assumes?
Oui j’assume parfaitement, je trouve ça fun, je ne me suis jamais caché et je pense qu’un des avantages d’être gay c’est qu’on sait s’amuser sans se prendre la tête. Et puis j’aime beaucoup TÊTU, vos articles… Alors je suis content, et flatté.

Tu as envie de faire passer un message à ceux qui ont voté pour toi?
Je vous remercie tous pour vos votes, et je vous souhaite une très bonne Saint-Valentin!

Yann, qui a gagné le titre de Mister Gay février, participe à la grande finale Mister Gay 2012 entre tous les vainqueurs de l’année. Jusqu’au 9 décembre, vous pourrez découvrir ou redécouvrir les profils des finalistes, avant de pouvoir voter pour votre préféré, à partir du 11 décembre, sur le site tetu.com.

Le concours Mister Gay continue en 2012! Vous pouvez dés maintenant poster votre candidature à cette adresse: www.tetu.com/mistergay

Mister Gay Janvier: ADAM, 23 ans, Chambéry

Adam inaugure la grande finale du jeu Mister Gay. A partir d’aujourd’hui et jour après jour, vous découvrirez ou redécouvrirez les vainqueurs de l’année, avec des photos inédites et leur interview. Et le 11 décembre, ce sera à vous de voter pour votre préféré sur le site tetu.com. Le gagnant deviendra officiellement Mister Gay 2012!

Son mot de présentation:
«Ne prenons pas trop la vie au sérieux, de toute façon, nous n’en sortirons pas vivant!»adam-f4

adam-f5

adam-f3adam-f1

adam-f2

Son interview du 16 janvier:

TÊTU: Ton petit mot de présentation était plutôt énigmatique… Peux-tu en dire un peu plus sur toi?
Adam:
Effectivement, je suis plutôt quelqu’un de mystérieux. J’ai bientôt 23 ans, je suis d’origine sicilienne et célibataire depuis un petit moment. Je suis actuellement en Master II Droit Privé à l’Université de Savoie et je travaille également à côté de mes études dans le commerce pour pouvoir m’assumer financièrement. Mes projets seront pour cette année de passer mon diplôme, ce qui n’est pas une mince affaire! Sans doute voyager un peu et puis surtout… trouver un «mec mortel, un mec qui saura me donner des ailes…»!

Qu’est-ce qui t’a poussé à participer au concours?
J’avais suivi les précédentes élections et je me suis lancé ce défi pour la nouvelle année. Après tout, rencontrer Geneviève de Fontenay et vivre avec pendant un an c’est plutôt tentant! Ah non, ce n’est pas pour cette élection? Et je n’aurai pas de 207 CC non plus? (Rires) Plus sérieusement c’était avant tout un défi personnel; il faut avoir un petit peu de courage pour s’afficher comme ça sur un site pour une personne plutôt discrète comme moi. Et puis pour me confronter aussi à des garçons beaucoup plus dessinés que moi, voire très bien foutus. Mon naturel a semble-t-il payé et j’en suis fier!

Est-ce que tu t’attendais à remporter le titre?
A vrai dire, pas du tout! A mon retour de Londres où j’ai passé le nouvel an, j’ai été très surpris de me retrouver en tête! Et je pensais encore moins le rester!

Qu’est-ce qui a joué en ta faveur selon toi?
Je pense que mon naturel a su toucher les gens. Je suis plutôt quelqu’un de simple et j’ai essayé avant tout de mettre cela en avant. Je pense que c’est ce qui ressort de mes photos. Celle sur la plage de Tunis n’y est peut-être pas étrangère non plus!

Pour qui aurais-tu voté?
Je tiens déjà à féliciter tous mes concurrents. Mais mon vote aurait été sans hésitations pour Kevin, que je connais un tout petit peu! A vrai dire, j’ai été très surpris de le retrouver ici! Mais je suis content qu’il soit mon dauphin et je le félicite pour sa deuxième place.

Est-ce ton entourage sait que tu es gay?
A vrai dire, très peu de gens savent que je suis gay. C’est n’est pas quelque chose que je mets en avant. Les gens que l’on rencontre ici où là, durant nos études ou dans le milieu professionnel n’ont pas besoin de le savoir. Etre homosexuel de nos jours reste quelque chose de difficile, même si les gens se disent ouverts. On sent bien que le regard qu’ils portent sur nous change quand ils le savent. Surtout pour des garçons comme moi qui ne vivent pas dans des grandes villes. C’est aussi ces garçons-là que j’ai envie de représenter, à qui j’ai envie de dire de vivre leur vie comme ils l’entendent, discrètement s’ils le veulent.

Mais tu as fait ton coming out auprès de tes proches. Comment cela s’est-il passé?
En fait, l’homosexualité est quelque chose de difficile pour soi-même avant tout. On peut éprouver des sentiments de honte à l’être. Alors qu’il n’y a aucune raison à cela! Il suffit de l’accepter, ce qui peut prendre du temps… Aujourd’hui je l’accepte et je le vis bien! Et personne ne doit avoir honte de cela! Même si c’est difficile, notamment avec sa famille, comme ce fut le cas pour moi. Même si leurs gestes ou leurs mots peuvent blesser, c’est leur colère qui parle. Ils s’y font. Ils n’ont pas d’autres choix! Ils nous font souvent passer pour celui qui blesse, mais c’est eux qui nous blessent avant tout. Alors il faut garder la tête haute, et avancer.

Le fait de porter un titre de Mister Gay, d’être sur le site de TÊTU, tu assumes?
Complètement! C’est un honneur pour moi d’être sur TÊTU. Il s’agit quand même de l’un des plus grand média qui existe pour les homosexuels, et qui ne s’adresse pas qu’à eux. Je suis fier d’apparaitre sur ce site à côté de Willy Liechty, Ricky Martin et tous les autres! Je trouve ça formidable! (rires)

Tu as envie de faire passer un message à ceux qui ont voté pour toi?
Je tiens déjà à remercier tout ceux qui m’ont soutenu! S’ils veulent me contacter, eh bien qu’ils s’adressent à Sylvie Tellier! Ah non ce n’est pas non plus ici… (Rires) Je leur souhaite en tout cas une très bonne année 2011, même à ceux qui n’ont pas voté pour moi et qui m’ont critiqué. Qu’ils se sentent bien dans leurs baskets. Car après tout, il ne faut pas trop prendre la vie au sérieux, car nous n’en sortirons pas vivant!

Adam, qui a gagné le titre de Mister Gay janvier, participe à la grande finale Mister Gay 2012 entre tous les vainqueurs de l’année. Jusqu’au 9 décembre, vous pourrez découvrir ou redécouvrir les profils des finalistes, avant de pouvoir voter pour votre préféré, à partir du 11 décembre, sur le site tetu.com.

Le concours Mister Gay continue en 2012! Vous pouvez dés maintenant poster votre candidature à cette adresse: www.tetu.com/mistergay