A la recherche du prochain Mister Gay

Mister Gay Décembre: Martin, 26 ans, Toulouse

Son petit mot était:
Quelqu’un de singulier. Je ne suis ni passionné, ni fan, ni obsédé. J’aime juste les plaisirs simples de la vie, voir la beauté là où on ne la voit plus. Je ne suis pas plus beau, ni plus intelligent mais je sais que je suis exceptionnel pour les gens qui m’aiment. Trois mots importants à mes yeux : Intensité, intuition et sincérité.

martin-2

martin-4

martin-3

martin-1

martin-5

Son interview du 2 décembre:

«Je me découvre un côté militant!»

TÊTU.com: Peux-tu en dire un peu plus sur toi en quelques mots?
Martin: Moi qui voulais rester mystérieux, c’est fichu! Disons que je pense être quelqu’un de débrouillard. Je suis parti très jeune de chez moi pour être autonome, mais aussi par amour. J’ai commencé à travailler dès que je l’ai pu tout en continuant mes études. Aujourd’hui, je suis conseiller de clientèle dans une banque. Oui, ce n’est pas très sexy! J’ai passé une grande partie de ma vie d’adulte à me mettre à l’abri financièrement et professionnellement, j’ai surtout cherché à me protéger et à me confectionner un endroit sécurisant. Maintenant que c’est fait, j’ai envie de voyager et de mettre un peu plus de folie dans vie.

«Quelqu’un de singulier. Je ne suis ni passionné, ni fan, ni obsédé. J’aime juste les plaisirs simples de la vie, voir la beauté là où on ne la voit plus.» C’est ce que tu écrivais dans ton mot de présentation. Est-ce que tu peux en dire plus?
Oui, j’ai une vision un peu bizarre de ce qui m’entoure. Amélie Poulain, ça pourrait bien me caractériser… Quand je regarde les gens autour de moi, beaucoup ont une passion, une obsession ou encore sont fans. Moi non, j’aime plein de choses, plein de personnes mais je n’arrive pas à me fixer sur l’une d’entre elle. J’ai l’esprit trop vagabond pour avoir une concentration exclusive, je veux laisser le champ libre à mes émotions. Je crois que c’est mon côté rêveur, j’aime énormément penser, quitte à être mélancolique voire malheureux, c’est ce qui me fait avancer. Je n’aime pas les idées imposées. J’ai aussi l’impression que les gens sont pressés et ne regardent plus vraiment autour d’eux. Pour te donner un exemple: lorsque tu visites un musée, les gens se concentrent sur les œuvres les plus connues, moi je préfère regarder le détail du tableau que personne ne regarde. Ce n’est pas une critique, juste les arguments de ma singularité.

Et ces trois mots que tu disais être importants à tes yeux: intensité, intuition, sincérité?
La sincérité, parce que je pense qu’elle est le fondement solide de toutes les relations. Elle fait avancer les gens, qu’elle fasse du mal ou du bien. A contrario, le mensonge est ce qui m’a le plus détruit, le plus abîmé donc j’essaye de m’entourer de gens sincères ou de faire en sorte qu’ils le deviennent. L’intuition, parce que je m’y fie beaucoup. Ça reste certes un instinct un peu bestial mais on a tendance à la sous-estimer. Avec les gens, je fonctionne essentiellement comme ça et je me suis peu trompé. Et l’intensité, parce que c’est ce qu’il y a de meilleur, sexuellement, amoureusement, amicalement et même dans la vie de tous les jours… Les moments intenses restent pour moi inoubliables et la vie vaut la peine grâce à ces moments-là!

Comment est la vie gay à Toulouse? Tu sors un peu? Beaucoup?
Comme partout, c’est un village où tout le monde se connaît mais on peut encore faire de belles rencontres. Après, je sors de temps en temps, on a la chance d’avoir des soirées événements organisées régulièrement. Et puis, on n’est qu’à 4h de Barcelone.

Qu’est-ce qui t’a poussé à participer au concours Mister Gay?
Le besoin d’être confronté au regard des autres et beaucoup de folie. Je crois que j’ai eu besoin de mettre du piquant dans ma vie… Et puis tant qu’on ne reçoit pas un mail de TÊTU, on n’y pense pas vraiment.

Qu’est-ce qui a joué en ta faveur selon toi?
Je pense et j’espère que c’est ma simplicité. Mais c’est difficile à dire, il s’agit aussi d’un contexte…

Pour qui aurais-tu voté?
Moncef, on a l’air de fréquenter les mêmes plages.

Est-ce que ton entourage sait que tu es gay? Comment cela s’est passé?
Oui, toute ma famille, mes amis et certains collègues le savent. J’avais tout juste 16 ans et je n’ai pas voulu cacher une partie de ma vie à mes proches. Ma famille a bien réagi. Je pense qu’ils ont su comprendre qu’on parlait d’amour et pas que de sexualité. J’ai eu droit à des pleurs et les questions courantes sur la paternité mais je pense qu’ils sont fiers de moi aujourd’hui. On peut être homosexuel et respectable. La personne qui m’a le plus surpris est ma grand-mère, décédée depuis. C’était une femme absolument fabuleuse, très pieuse et très pratiquante, elle a toujours été très présente dans ma vie, elle a connu et accepté certains des hommes de ma vie comme des membres de la famille. On parlait ouvertement  de tout ça, après une mauvaise rupture elle m’avait même dit que je finirais par rencontrer l’homme de vie et que je le saurai au premier regard, comme une évidence. Bref, si elle pouvait servir d’exemple sur l’ouverture d’esprit, ce serait une excellente chose surtout en ce moment.

Le fait de porter un titre de «Mister Gay», tu assumes?
Je suis passé par différentes phases pour accepter d’être homo. J’ai été provocateur, fier d’être libéré, j’en ai eu honte, en ne me reconnaissant pas dans le milieu, et aujourd’hui je pense avoir trouvé ma place. J’ai accepté d’être gay, j’accepte ceux qui le sont différemment de moi. Je dirais même que je suis fier de nous, de voir que nous avançons alors que la vie n’est pas forcément plus simple. Alors oui, je l’assume et j’espère pouvoir jouer un rôle surtout en ces temps, je me découvre un côté militant que je ne me connaissais pas!

Et est-ce qu’il y a quelqu’un dans ta vie?
Non, il n’y a personne…

Quel est ton type de mec?
L’homme idéal… Physiquement j’aime les hommes grands, plutôt brun et les yeux foncés… mais je ne suis pas vraiment arrêté sur un type précis. Et plus intimement, j’ai besoin de me sentir en sécurité. Intellectuellement, je dois avoir la sensation qu’il me domine… Je dois être stimulé. L’intensité, la sincérité… ça revient!

Tu as envie de faire passer un message à ceux qui ont voté pour toi?
Je veux rester très simple et je ne veux surtout pas minimiser le mot. Donc à tous, un sincère merci!

Martin, qui a gagné le titre de Mister Gay Décembre, participe à la grande finale Mister Gay 2013 entre tous les vainqueurs de l’année. Jusqu’au 14 décembre, vous pourrez découvrir ou redécouvrir les profils des finalistes, avant de pouvoir voter pour votre préféré, à partir du 16 décembre, sur le site tetu.com.

16 commentaires

Tres jolies fesses ;o).

Écrit par Fred Shepard le 14 décembre 2012 à 16:52

Je vote pour Martin!

Écrit par Narcissius le 15 décembre 2012 à 13:25

Trop beau… Mon vote est a toi.

Écrit par Titi34 le 15 décembre 2012 à 15:07

So beautiful…^^ je suis de tout coeur avec toi.

Écrit par Fernando le 15 décembre 2012 à 15:15

Décu, ou est le naturel dans ces photos ?? dommage…

Écrit par amurarty le 15 décembre 2012 à 19:18

Le plus beau, le meilleur :)

Écrit par Doredusud le 15 décembre 2012 à 19:54

@amurarty : j’ai fait le choix de mettre de nouvelles photos qui sont je te l’accorde moins naturelles. Je savais aussi qu’en rajoutant 5 nouvelles, je serais juger sur 10 photos. C’était volontaire et je trouve normal de faire ça. J’aurais esperé que tu vois l’ensemble ;)
Neamois pour moi, elles ont bcp de sens que ce soit par le choix du photographe mais aussi par le choix du lieux.
Des bises

Écrit par Martin le 15 décembre 2012 à 20:00

mon vote est pour toi. un naturel tellement magnifique. je suis masseur, si tu passes en bretagne, je t’accueille et je serais ravi de te masser

Écrit par david lorient le 15 décembre 2012 à 21:27

J’étais fan du 1er set de photo, je le suis tout autant du 2nd . Le lieu des prises de vue est très cosy. J’ai bien aimé ton interview et en plus tu es un compatriote ! Toulouse en force !

Écrit par GuilhemSargeric le 16 décembre 2012 à 6:37

La classe dans toute sa splendeur…enfin un beau mec.

Écrit par Bruno le 16 décembre 2012 à 12:24

tu es délicieux, Martin :) je souhaite que ton prochain amour te rendra pleinement heureux dans ta vie :)

Écrit par jay le 17 décembre 2012 à 8:55

love

Écrit par gg le 17 décembre 2012 à 10:10

Quel bel interview, quel bel homme… J’aimerai dire : quelle belle victoire.
Bonne chance jeune homme.

Écrit par Laumtp le 17 décembre 2012 à 23:24

Interview touchante, personne humble et très jolie de coeur de corps ! Sans hésitation mon vote est pour toi ! Bonne chance !

Écrit par Yag le 18 décembre 2012 à 15:21

<3 ….. tellement touchante , bel homme…

Écrit par EsteeMadore le 22 décembre 2012 à 0:09

Serait’ il possible d’avoir son e-mail ?

Écrit par cuisiniercoquin le 30 décembre 2012 à 1:42

Réagissez