Amour à distance: «L’éloignement nous a appris à profiter de l’instant présent»

Photo d'illustration

Je m’appelle Pauline, j’ai 25 ans. Mon amie Marine en a 21. Cela fait un an nous nous sommes ensemble. Je l’ai rencontrée à Valence au moment même où j’avais demandé ma mutation pour Béziers. Je pensais qu’elle me quitterait une fois que je serais partie dans le Sud. Elle fait ses études à Lyon, sa famille vit dans la Drôme ; je bosse à Béziers et ma famille vit dans le Nord. Alors entre les week-ends dans nos familles respectives et les week-ends «boulot», c’est une véritable organisation… mais une organisation qui nous a renforcée!

Le fait d’être à distance redouble notre plaisir lorsqu’on se retrouve. Et même si les au revoirs sont toujours difficiles, le fait d’être loin nous pousse à profiter dix fois plus de nos moments ensemble, sans forcément écarter notre cercle d’amis. Au contraire: les week-ends à deux sont l’occasion de visiter d’autres villes, de partir sur des coups de têtes et surtout de ne pas s’embrouiller pour les broutilles du quotidien.

«Bien sûr notre objectif reste de vivre ensemble un jour»
C’est aussi le prétexte pour communiquer énormément, toujours se parler de tout ce qui nous dérange, nous hante, nous perturbe chaque jour par téléphone ou internet et même par lettres… Quelque part, la distance nous a forcé à apprendre la communication, base de tout équilibre dans une relation et cela nous a grandement rapproché et soudées. Aujourd’hui Marine est devenue ma meilleure amie autant que ma fiancée. Et même si des filles ont tenté de briser cette relation qu’elles imaginaient fragile, notre amour est véritablement plus fort jour après jour et je sais que personne ne pourra me «compléter» comme Marine, même si elle est loin.

Bien sûr notre objectif reste de vivre ensemble un jour. Je pense que cette expérience -parfois douloureuse- nous aidera à toujours nous souvenir, le moment venu, à quel point nous sommes chanceuses de vivre ensemble. Et surtout à relativiser quand on aura tendance à s’embrouiller pour rien, bouffées par le quotidien!

Photo d’illustration: Fotolia.