Le visage de l’Égalité

La semaine qui vient de s’écouler laisse un goût amer à celles et ceux qui partagent les valeurs de la République et défendent l’Égalité des droits.

Les visuels du GUD Nancy incitant à la haine et aux violences envers les personnes LGBT, les intimidations d’élus soutenant le projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de mêmes sexes (Chantal Jouanno, Esther Benbassa, Erwann Binet…), voire l’atteinte à leur vie privée, ainsi que la  dégradation d’un bien public par la  «Manif pour tous» où se tenait la 14e édition du « Printemps des Associations » organisé par l’Inter LGBT, prouvent à quel point les associations LGBT sont nécessaires pour inverser cette radicalisation de l’homophobie.

Les opposants au projet de loi sont nombreux (Manif pour tous, Civitas, Alliance Vita, Action Française, Printemps Français, famille, voisins…), il devient de plus en plus difficile de les distinguer et de savoir qui est à l’origine de certaines actions. Même Frigide Barjot vous le dit! Face à cette vague d’opposition à l’Égalité des droits, en tant que militant(e), on peut se sentir isolé(e)…

Les militants LGBT face aux antis...

Les jeunes, dommages collatéraux du projet de loi

Or, en discutant avec des personnes ayant participé à certaines manifestations, on se rend vite compte que nombreuses sont celles qui suivent le mouvement par mimétisme plutôt que par conviction réelle, sans malheureusement prendre en considération les conséquences de leurs actes. SOS Homophobie, tout comme le Refuge ont pu constater les dommages collatéraux en voyant les fréquentations de leurs centres d’appels respectifs tripler, et vers lesquels de nombreux jeunes en situation d’isolement se tournent puisqu’il leur est impossible de se confier à leurs proches. Au CAÉLIF, nous avons de nombreuses demandes d’aide à la création d’associations étudiantes LGBT, preuve qu’il est encore difficile d’être complétement à l’aise en tant que LGBT même lorsque l’on a 18-28 ans. Nous avons également  lancé des campagnes de sensibilisation en milieu étudiant, proposé des infographies pour corriger les arguments tenus par la «Manif pour tous» et participé auprès du gouvernement et de différents ministères à des initiatives visant à améliorer le quotidien des étudiants LGBT car nous pensons que l’imminent vote du projet de loi ne suffira pas pour faire évoluer les mentalités.

Du « visage de l’homophobie » à celui de l’Égalité

L’évènement le plus choquant de ces derniers jours aura été celui du gay bashing de 2 couples homosexuels agressés en plein Paris, dont les photos ont circulé bien au-delà des réseaux LGBT pour montrer à celles et ceux qui en doutaient encore « le visage de l’homophobie ». Agression encore plus choquante lorsqu’une des victimes s’avère être un ancien militant du CAÉLIF qui a eu le courage de venir avec son compagnon au rassemblement d’Act Up du 10 avril, sur le Parvis de l’Hotel de Ville, dénoncer le climat d’homophobie rampante devant l’ensemble des associations LGBT réunies sous la pluie et les quelques élus qui ont fait le déplacement (Anne Hidalgo, Jean-Paul Huchon, Jean-Luc Romero, qui seront plus tard rejoint par Erwann Binet et Esther Benbassa). On ne peut que soutenir cette action politique et militante de Wilfred et Olivier, qui dans leur malheur ont su galvaniser de nouveau une communauté LGBT qui peine à se mobiliser de façon efficace, puisque le rassemblement lancé en 48h par Act Up a permis de réunir 5000 personnes.

Fallait-il en arriver là pour qu’on comprenne enfin ce que c’est de vivre en tant que LGBT en France en 2013 malgré l’existence depuis 2004 d’une loi contre l’homophobie qui peine à être appliquée en France, faute de moyens ?



Un commentaire

Soit que 5000, mais rassemblement un mercredi soir ! Tout le monde ne peut pas par un claquement de doigt, oublier ses obligations, son lieu de vie, de famille… Comme j’aurais voulu être présente ! Car voyez-vous, je suis actuellement en Espagne pour faire ce que l’on m’interdit en France… Et de parler avec une espagnol, qui me parle de Sarkozy. Je lui dis que maintenant nous avons Hollande lol qui me demande la raison de ma présence ici et si Hollande est bien ! Me parle du mariage et de me dire que 2 hommes ensemble, elle n’est pas trop pour… Je lui parle d’amour, de mariage laïc et non religieux… Et bien, je ne m’y attendais pas… Les mentalités évoluent lentement…

Écrit par maloGigi le 11 avril 2013 à 12:44

Réagissez