Un espoir dans l’Océan-Indien

OcéanIndienJe m’appelle Florian, j’ai 29 ans et je viens d’une petite île de l’océan Indien,  l’île de la Réunion, où l’homosexualité reste diabolisée malgré la douceur des cocotiers et du soleil. Cependant, la nature a su sauvegarder des âmes généreuses, dont fait partie ma grand-mère. Agée de 83 ans, elle a toujours défendu une certaine idée de la tolérance, et a beaucoup écrit sur l’homosexualté avant même que, moi son petit fils, sois concerné. Elle vit au bord de l’océan et l’appel du grand large ouvre son coeur et sa maison à tout voyageur  de notre monde.

Mon Ami Homo

Mon ami homo au coeur de la ville
A l’abri des loups, de la chasse à courre
Ouvre son piano, serein et tranquille
Il a décidé d’être aveugle et sourd

Il a l’âme folle comme les nuages
Il aime en secret tout ce qui est beau
Sous ses doigts légers naissent des mirages

Il a pour les femmes des flots de tendresse
Il copie leurs gestes et leur prend la main
Mais l’amour fureur, la passion ivresse
Va vers ce garçon maquillé et peint

Qui ronge son coeur de l’aube à la nuit
Il joue en sourdine pour cet noir
Mon ami homo, mon ami homo
Met tout son talent dans son désespoir.

Mon ami homo a fui l’anathéme
Qui le condamnait pour un ciel de lit
Sous ses doigts nerveux les notes s’égrennent
En gerbes d’amour et torches de vie.

- – -

Jeanne Dupuy-Riviére

Un commentaire

Qui est ce Floriant?, je suis aussi de la Réunion !

Écrit par mimicho le 27 décembre 2012 à 14:28

Réagissez