Je ne sors qu’avec des tombeurs

Cher TÊTU,

Il y a des moments où je me demande s’il n’y a pas quelque chose qui cloche chez moi, et pour cause: mes relations sentimentales ne vont jamais au-delà de trois mois. Au début, je pensais que cela venait de moi (on me dit trop carré, trop sérieux, trop sévère, trop porté sur des principes), alors j’ai pris sur moi en faisant des concessions. Mais là aussi, rien n’y fait, c’est le statu quo! J’ai donc regardé du côté de mes ex et je me suis rendu compte d’une chose, c’est qu’ils avaient tous plusieurs points communs:

1. ils étaient tous mythomanes
2. ils étaient de nature grégaire (les bars, les fêtes, les lieux bondés)
3. ils ne s’investissaient pas dans notre relation (on ne se voyait jamais chez-eux mais toujours chez moi)
4. ils voyaient d’autres mecs en dehors de moi et me le cachaient

Aujourd’hui, je me suis rendu à l’évidence: les relations sérieuses, c’est pas fait pour moi. J’ai tant investi, sans rien recevoir en retour que j’ai plus confiance en aucun mec en ce monde. Alors avis à ceux qui se reconnaissent dans cette description: vous êtes jeunes et beaux, c’est vrai! Vous profitez de la vie pendant qu’il est encore temps, je vous le concède! Vous accumulez des conquêtes sans le moindre état d’âme de ce qu’elles peuvent ressentir. Félicitation, vous êtes un tombeur! Mais, arrêtez-vous un instant, projetez-vous dans le futur, dans 10 ans, dans 20 ans, quand le temps aura eu raison de vous. Qu’adviendra-t-il de vous? Que ferez-vous?

Vous-vous remmémorerez le temps présent, songerez au temps où vous plaisiez, vous rappelerez alors de tous ces mecs qui vous ont vraiment aimés, mais que vous aviez laissés sur le carreau sans vous retournez… Et quand ce jour viendra, vous regretterez de n’avoir jamais songé à bâtir une relation solide avec qui que ce soit!

Marcellin

8 commentaires

Ronsard l’a mieux, déjà en 1587… :p

Quand vous serez bien vieille, au soir, à la chandelle,
Assise auprès du feu, dévidant et filant,
Direz, chantant mes vers, en vous émerveillant :
« Ronsard me célébrait du temps que j’étais belle ! »

Lors, vous n’aurez servante oyant telle nouvelle,
Déjà sous le labeur à demi sommeillant,
Qui au bruit de Ronsard ne s’aille réveillant,
Bénissant votre nom de louange immortelle.

Je serais sous la terre, et, fantôme sans os,
Par les ombres myrteux je prendrai mon repos ;
Vous serez au foyer une vieille accroupie,

Regrettant mon amour et votre fier dédain.
Vivez, si m’en croyez, n’attendez à demain :
Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie.

Écrit par cyril le 7 février 2013 à 15:25

Et Brassens a écrit une réponse dans une chanson : j’ai 18 ans mon vieux Ronsard et je t’emmerde en attendant ….

Écrit par Ianis le 7 février 2013 à 16:26

et Villon avant Ronsard…

“C’est d’umaine beaulté l’yssue!
Les bras cours et les mains contraites,
Les espaulles toutes bossues;
Mamelles, quoy! toutes retraites;
Telles les hanches que les tetes.
Du sadinet, fy! Quant des cuisses,
Cuisses ne sont plus, mais cuissetes,
Grivelées comme saulcisses.”

http://people.wku.edu/nathan.love/325/villon_regret_belle_heaulmiere.html

Écrit par lisael le 7 février 2013 à 16:27

je compte plus les relations éphémères de ce meme genre… on aurait pas un “pète au casque” tout les homos? à force on pense que c’est nous le probleme, on ne cherche que du serieux et on en prend pleins la gueule!! j’arrive pas à faire comme une bonne majorité un coup de bassin se rhabiller et basta…

Écrit par tony le 7 février 2013 à 16:44

Je n’ai jamais été en couple avec un mec car je détestais cette idée d’être “en couple” avec quelqu’un et qu’il fasse ce qu’il veut en me cachant.
J’avais pas mal de propositions de mecs qui voulaient me connaître mieux, mais je disais toujours non!
Depuis que j’ai bien pensé et changé d’avis, quand je parle avec un mec, je me rends compte qu’ils veulent tous QUE DU SEXE.
Donc, ça fait longtemps*!! Je ne veux pas faire comme eux, ni rester toute ma vie seul.

Écrit par Toze Gomez le 7 février 2013 à 17:37

Je compatis mais je ne peux m’empêcher à la lecture de ta prose, de penser qu’une relation se construit mais échoue aussi à 2. Je ne sais pas comment tu choisis tes mecs, mais il ne faut pas sortir de polytechnique pour identifier les mecs qui ne cherchent pas à être en couple. Tu sais les mecs qui regardent sans cesse par dessus ton épaule dans les bars, les mecs très beaux mais superficiels, ou tout simplement les mecs sympas mais qui ne te désirent pas. Etre en couple, c’est aussi faire le bonheur de l’autre, + que combler ses propres besoins. Alors si tu aimes les gens, tu aimeras ce mec moins mignon, moins tombeur, mais tellement mieux pour toi…

Écrit par Louisdelaf le 7 février 2013 à 18:25

Cher Marcelin,

Pourquoi devenir amer ? N’est-ce pas le pire chemin à prendre alors que justement vous commencez à cerner les traits du “Don Juan”.
Alors que d’autres se font rouler dans la farine pendant des années avant de découvrir la supercherie, vous, vous en prenez conscience.
N’êtes-vous donc pas ainsi mieux armer pour de nouvelles rencontres plus enrichissantes? :)

Pour ce qui est de donner votre confiance, là, les déceptions laissent leur marques mais pourquoi punir les autres qui ne vous ont rien fait? Donner vous le droit d’être agréablement surpris tout en gardant un peu de réserve, le temps que chacun fasse ses preuves.

Je me permet de partager avec vous une anecdote personnelle. Il y a 3 mois, dans un sauna j’ai rencontré un garçon. Je ne cherchais pas l’âme soeur, vous vous en doutez bien. ;) Pourtant, la complicité, son charme ont fait que je lui ai proposé de nous revoir. Moi, le Don Juan, le grégaire qui préfère sortir dans le marais pour mater le cul des mecs, le type qui aime bien prendre plein de garçons dans ses bras.

Depuis, je ne lâche plus. Chez lui, chez moi, à l’hôtel quand on part en week-end. Alors oui il y a des hauts et des bas mais nous avons confiance l’un en l’autre.

Alors oui ils sont nombreux. J’en ai connu. Mais après avoir vécu 8 ans de célibat, et avoir souvent eu l’occasion de devenir aigri de mes déboires, je ne regrette aucune des ses rencontres et surtout pas d’avoir eu encore et encore envie de donner ma confiance.

La vie est trop courte pour trainer avec l’amertume.

Sincérement,
Benoît

Écrit par MrPix le 7 février 2013 à 18:31

Vous commencez a prendre du recul sur ce fameux “milieu gay” c’est bien. Si vous voulez une relation sérieuse employez les bonnes vielles méthodes qui ont fait leur preuves durant des millénaires.
- Prenez un peu plus de recul et remettez vous en question.
Une relation foireuse, deux relation foireuse… c’est le hasard mais quand c’est chronique, c’est que le problème viens de soi et de ses choix. êtes vous prêt ? Que cherchez vous vraiment ? Quels messages vous renvoyez aux autres ? Qu’est-ce qui vous attire dans vos choix de partenaires ? Quels sont les personnalités qui vous attire et pourquoi ?
- Fuyez les endroits de débauche et de consommation sexuelle, c’est rare de trouver l’Amour sur internet, dans un sauna, un lieu de drague ou un bar !! Préférez une association culturelle, sportive, au boulot, dans une soirée chez des amis, … des endroits plus sains…
- Et SURTOUT : Ouvrez les yeux ( si si , vous l’aviez bien vu qu’il n’était pas sérieux comme garçon) ! Ne vous laissez pas manipuler, apprenez à dire NON et soyez clair dès le départ sur vos attentes et vos désirs. Respectez vous et faite vous respectez… en général… Trop Bon… Trop Con…

Écrit par Laurent G. Montpellier le 25 février 2013 à 11:03

Réagissez