SOS homophobie

logoSOShomophobie

Cette semaine découvrez SOS homophobie. Sa Présidente Élisabeth Ronzier répond à notre interview en 8 questions!

SOS-HOMOPHOBIE-EN-BREF

élisabethronzier3Pouvez-vous présenter votre association?

SOS homophobie est une association loi 1901 de lutte contre les discriminations et les agressions à caractère homophobe. L’association lutte à l’échelle nationale contre les violences et discriminations dont sont victimes les personnes LGBT (lesbiennes, gays, bis et trans) en raison de leur orientation sexuelle, réelle ou supposée, ou de leur identité de genre.

Le projet initial était de créer en France une permanence téléphonique qui puisse répondre spécifiquement aux problèmes de violence et de discrimination que rencontraient les gays, les lesbiennes, les bis et les trans. Dès l’origine, il a été question de faire un état des lieux de l’homophobie en France et de le diffuser aux pouvoirs publics, aux médias et au public. C’est ainsi que l’association a commencé à éditer le rapport annuel sur l’homophobie. Puis, des commissions et des groupes de travail sont apparus au sein de l’association qui en compte désormais plus d’une dizaine. Ces groupes participent au travail de l’association pour la lutte contre les LGBTphobies (lesbophobie, gayphobie, biphobie et transphobie) sur de nombreux thèmes et sous différentes formes.

Si SOS homophobie était au départ surtout francilienne, elle revêt aujourd’hui une dimension véritablement nationale grâce à sa quinzaine de délégations régionales.

Que fait-on à SOS homophobie? Quels sont vos projets futurs?

Les missions de l’association s’orientent autour de trois pôles : le soutien aux victimes et leur accompagnement, la prévention d’actes homophobes et transphobes par des interventions en milieu scolaire, par la formation pour adultes, ou encore par la tenue d’un site Internet pour les adolescent-e-s LGBT (toutes ces actions visant à expliquer la diversité, rassurer, sensibiliser à l’acceptation des orientations sexuelles et identité de genre, etc). Enfin, le militantisme pour l’égalité des droits avec notamment le recensement et l’analyse des témoignages reçus dans le rapport annuel, la participation à diverses manifestations et la prise de positions publiques.

Nos activités quotidiennes:
- Une ligne d’écoute est ouverte tous les jours afin que les victimes et témoins d’actes homophobes ou transphobes puissent obtenir des informations, une écoute attentive ou faire un signalement. Depuis peu, l’association teste une déclinaison de la ligne d’écoute sous forme de chat’. Un groupe spécialement dédié aux témoignages en ligne permet aussi aux victimes de contacter l’association via le site internet.
- Une commission, constituée de juristes et de membres qualifiés dans l’aide aux victimes, se charge de l’étude de certains dossiers, affine les réponses à y apporter, et prépare les éventuelles interventions actives de l’association sur ces cas. SOS homophobie est habilitée à se porter partie civile auprès de victimes d’actes homophobes.
- SOS homophobie conduit des actions de prévention de l’homophobie et de la transphobie avec la Commission Intervention en Milieu Scolaire afin de déconstruire des stéréotypes et des idées reçues qui forment le terreau de l’homophobie à l’école.
- La Commission Intervention et Formation professionnelle pour adultes œuvre afin d’intégrer la lutte contre les discriminations homophobes aux pratiques professionnelles.
- La Commission Lesbophobie lutte contre les discriminations spécifiques faites aux lesbiennes en créant des supports d’information et de communication et en participant à des tables rondes, débats, manifestations…
- La Commission « adolescence et homophobie » offre un soutien spécifique via son site internet Cestcommeca.net qui met à disposition des informations, des témoignages, des ressources culturelles, etc.
Mais existe encore d’autres commissions et groupe de travail comme la commission santé, la commission événementiel, la commission communication,…

SOS homophobie milite aussi pour l’égalité des droits: elle travaille avec les pouvoirs publics et les associations. A l’occasion des élections présidentielles, un groupe de travail a été créé afin de travailler sur l’interpellation des candidat-e-s quant à nos revendications.

Nos projets
Les instances dirigeantes de l’association ont profondément été renouvelées en février 2012. La nouvelle équipe entend maintenir l’aide apportée aux victimes au cœur de l’action de l’association, mais aussi assurer une prise en compte plus effective de chaque composante du sous titre de l’association: la lesbophobie, la gayphobie, ainsi que la biphobie et la transphobie. Accroître et pérenniser la présence de l’association en régions est également un objectif fort.

Avez-vous des liens particuliers ou des actions communes avec d’autres assos?StandSOShomophobie

SOS homophobie travaille en partenariat avec de nombreuses associations sur de nombreux projets. Par exemple, elle participe à la tenue de stands à l’occasion du 17 mai (journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie) aux côtés d’autres associations. SOS homophobie participe également aux actions menées par ces autres structures (par exemple en intervenant lors de colloques ou conférences). Nos partenariats se révèlent aussi lors d’événements conviviaux, par exemple lors de soirées co-organisées avec d’autres structures. De plus, SOS homophobie répond présente lorsque d’autres associations dont les combats reflètent ceux de SOS homophobie organisent des marches, et soutient d’autres structures associatives en signant diverses plateformes de revendications proches des notres.

Plus généralement SOS homophobie fait partie de certaines fédérations, comme l’ILGA Europe.

Où peut-on vous trouver? Avez-vous un local?

L’association ne dispose pas de locaux propres. Elle est membre du Centre LGBT de Paris, où est a domicilié son siège social et où de nombreuses activités ont lieu. Elle dispose aussi d’un bureau partagé, où se réunissent des groupes de travail et surtout où travaille au quotidien notre salariée administrative.

Combien d’adhérents compte SOS homophobie? En recherchez-vous de nouveaux?

SOS homophobie est très active mais reste une petite association avec quelques 250 membres actif-ve-s en France et plus de 850 adhérent-e-s à ce jour. L’association, tant en Île-de-France qu’en région, organise fréquemment des séances d’information afin de recruter de nouveaux et nouvelles membres pour mener ses nombreux projets à bien.

SOShomophobiebanderolePourquoi ce nom?

Ce nom fait référence à l’association SOS Racisme.

Dans votre asso on est plutôt réunion de travail ou réunion de convivialité?

SOS homophobie compte plus d’une dizaine de commissions qui se réunissent en groupes de travail. Les champs d’intervention sont très nombreux mais cela n’empêche absolument pas ces réunions d’être conviviales.

L’association organise également des événements festifs ou purement conviviaux afin de faire connaître l’association, de lever des fonds ou simplement de se retrouver ensemble et avec les membres actif-ve-s et sympathisant-e-s pour échanger et faire la fête.

À quelle régularité vous réunissez-vous?

Les différents groupes de travail et commissions ainsi que le bureau et le CA se réunissent à une fréquence adaptée à leurs actualités en cours et à venir et selon leurs besoins. En moyenne, ils se réunissent une fois par mois.

Si je veux adhérer, cela me coûte combien et comment puis je faire?

Pour soutenir SOS homophobie et ses actions, vous pouvez faire un don du montant de votre choix, ponctuellement ou régulièrement. Vous pouvez adhérer à l’association directement sur son site internet: http://www.sos-homophobie.org/
ou par mail à don@sos-homophobie.org
ou par courrier postal à l’adresse SOS homophobie – c/o Centre LGBT – 63 rue Beaubourg – 75003 Paris

L’adhésion à SOS homophobie est valable un an et vous pouvez choisir entre:
Adhésion ou réadhésion individuelle: 30 €
Adhésion ou réadhésion tarif réduit (études, chômage, RMI, service national, AAH): 16 €
Adhésion ou réadhésion tarif couple (deux adhésions): 50 €
Adhésion ou réadhésion association à but non lucratif: 30 €
Adhésion ou réadhésion entreprise: 80 €

Bon à savoir: La loi vous permet de bénéficier d’une réduction de l’impôt sur le revenu correspondant à 66% du montant de votre adhésion ou de votre don, dans la limite de 20 % de vos revenus imposables. Si vous dépassez cette limite, l’excédent vous donnera droit à un crédit d’impôt sur les cinq années suivantes

Depuis quand l’association existe-t-elle? Quel y est votre meilleur souvenir?

SOS homophobie a été créée le 11 avril 1994.

Membre de SOS homophobie depuis seulement deux ans, j’y ai pourtant déjà de nombreux souvenirs, et tous sont agréables: de ma première réunion à la sortie du rapport annuel, en passant par la marche des Fiertés ou encore la soirée des follivores. L’accompagnement de certaines victimes via la commission soutien, lorsque le dénouement est heureux, peut être particulièrement grisant: on se dit que malgré nos modestes moyens, on a participé à ce qu’une personne puisse reprendre le cours de sa vie, et cela représente toujours une sorte de victoire contre l’homophobie.
Grâces à ses membres toutes et tous plus formidables les un-es que les autres, tous les moments vécus au sein de SOS homophobie sont véritablement excellents.

Quelles difficultés rencontrez-vous au quotidien?SOShomophobiemarche2011

La difficulté tient principalement à l’ampleur de la tâche que représente la lutte contre les discriminations LGBTphobes et pour l’égalité des droits. C’est un travail malheureusement incessant. Nous avons toujours besoin d’aide: de bénévoles, de bras, de temps, d’argent,… Le moindre euro qui nous est donné et le moindre moment qui est consacré à nos actions, sont précieux.
Et parce que nous sommes toutes et tous bénévoles, nous devons bien souvent concilier vie professionnelle, vie personnelle et vie militante: pas toujours facile de tout faire tenir dans une journée de 24 heures!

Qu’avez-vous envie de dire aux lecteurs de TÊTU.com?

Devenez bénévole! SOS homophobie est ouverte à toutes et à tous, quelle que soient votre orientation sexuelle ou votre identité de genre. Pour devenir bénévole, il faut adhérer à SOS homophobie.
Si vous souhaitez participer à nos commissions et groupes de travail, n’hésitez pas à nous rejoindre! Vous pouvez faire partie d’une ou de plusieurs commissions ou groupes de travail selon vos intérêts, vos motivations et vos disponibilités. Toutes les compétences sont les bienvenues à SOS homophobie: traduction, rédaction, bricolage, contacts politiques, graphisme, etc. Une seule adresse: nousrejoindre@sos-homophobie.org
De nombreuses commissions sont accessibles aux personnes habitant en régions hors IDF ; l’association n’est donc pas réservée qu’aux franciliens!

Pour devenir bénévole dans une délégation régionale, il faut rejoindre une délégation régionale déjà existante ou bien nous contacter si vous n’êtes pas dans la zone de couverture d’une délégation existante (toujours à nousrejoindre@sos-homophobie.org). Nous recherchons des délégué-e-s régionaux dans toute la France pour poursuivre notre travail de terrain. N’hésitez pas à nous contacter!

Que vous souhaitiez devenir membre actif ou délégué-e-s régionaux, vous serez reçu-e par le Groupe Accueil. Lors de cette rencontre, nous prenons note de vos motivations de vos compétences et de vos désirs au sein de SOS homophobie. Ensuite, nous vous présentons en détail l’association et ses activités. Lorsque votre choix s’est porté sur une ou plusieurs commissions, nous vous mettons en contact avec le ou les référent-es de celles-ci.

Sites, adresse et nos utiles:
http://www.sos-homophobie.org/
http://www.cestcommeca.net/

Bureau de l’association: sos@sos-homophobie.org
Pour témoigner: utiliser notre formulaire de témoignage en ligne
Contacter nos délégué-e-s régionaux
Nous rejoindre en tant que membre actif-ve dans toute la France: nousrejoindre@sos-homophobie.org
Solliciter une intervention en milieu scolaire: ims@sos-homophobie.org
Solliciter une intervention de sensibilisation ou une formation auprès d’adultes: formation@sos-homophobie.org

Adresse postale: SOS homophobie c/o Centre LGBT Paris IDF – 63 rue Beaubourg – 75003 PARIS

Ligne d’écoute anonyme:

ou 01.48.06.42.41
Nouveau: 18h-00h le 1er lundi du mois
Lundi à vendredi: 18h – 22h
Samedi: 14h – 16h
Dimanche: 18h – 20h

4 commentaires

[...] 2011 dans le cadre de notre projet de lutte contre la biphobie nous avons pris contact avec SOS homophobie en tant qu’association référence sur les LGBT-phobies. D’autres rapprochements associatifs [...]

Écrit par Têtu blogs - Du côté de nos assos - Bi’Cause le 15 juin 2012 à 11:29

[...] ou «grand public», l’association travaille avec d’autres associations nationales telle que SOS homophobie, Le Refuge, AIDES…., ou des associations locales ou régionales gay, lesbiennes ou trans. [...]

Écrit par Têtu blogs - Du côté de nos assos - Flag! le 13 juillet 2012 à 11:47

[...] synergie. Dans le cadre de l’élection présidentielle, le collectif était en partenariat avec SOS homophobie et Pourquoi Sang Priver? sur la diffusion d’une pétition inter-associative. Nous allons [...]

[...] à lancer vraiment… Je voulais donc en profiter pour que les gens puissent aussi donner à SOS homophobie et au Refuge pour aider les jeunes homos et lutter contre les effets de la libération de la parole [...]

Réagissez