Écoutez la playlist de Printemps par Les Tambours

PlaylistdePrintemps

Les cerises en grappes, le vin en rosé et le coeur en joie, les beaux jours reviennent avec amènent leur lot d’enthousiasme et de légèreté. Vivez cette ambiance « bourgeonnement » en chansons avec la playlist de Printemps proposée par le webzine musical Les Tambours, à retrouver sur notre compte Spotity.

Avec des titres tels que What Took You So Long d’Emma Bunton, Cherry Blossom Girl de Air ou le mythique Gourmandise d’Alizée, le site musical nous propose une sélection de ses classiques printaniers, forcément un peu gays, idéale pour se rouler dans les pâquerettes.

Pour écouter, c’est par ici !

La playlist est disponible sur la plateforme de musique gratuite Spotify. Si vous ne l’avez pas encore téléchargée sur votre ordinateur, rendez-vous sur ce lien pour télécharger l’applications sur Windows ou ce lien pour télécharger le lociel sur Mac.

Retrouvez aussi toutes les playlists de la rédaction de TÊTU sur notre compte Spotify.

Les étudiants LGBT franciliens lancent leur campagne de Saint-Valentin

Pour la Saint-Valentin le Collectif des associations étudiantes LGBT d’Ile-de-France, Caélif, lance une nouvelle campagne d’affichage diffusée dans les établissements d’enseignements supérieurs. Trois visuels représentants des baisers – lesbiens, gays et hétéros – avec pour slogan le titre d’une chanson des Beatles:  «ALL YOU NEED IS LOVE». Le message est clair: égalité et visibilité de toutes les orientations sexuelles dans un milieu étudiant pas toujours si friendly. Contactée par TÊTU, la co-présidente du collectif Emmanuelle Campo, répond à nos questions.

caelifstvalfilles

emmanuelle-campo

Emmanuelle Campo, co-présidente du Caélif

Avant toute chose peux-tu nous dire en quelques mots ce qu’est le CAELIF?
Le CAELIF est le Collectif des Associations Etudiantes LGBT d’Ile-de-France. Nous sommes un Collectif apartisan, mixte, constitué majoritairement de bénévoles étudiants ou de jeunes diplômés LGBT ou gay-friendly. Le Collectif est avant tout un espace convivial qui a pour but d’aider les étudiants des différentes Universités, Instituts et Grandes Ecoles franciliennes à se rassembler autour de projets communs : soirées, conférences- débats sur des thèmes de société liés aux LGBT, sorties culturelles et actions militantes ponctuelles. Le CAELIF a une importante vocation militante dans la lutte contre les discriminations dans les établissements d’enseignement supérieur et la sensibilisation des jeunes qui se traduit par des campagnes d’affichage, des journées de prévention en milieu étudiant, mais aussi par l’organisation d’une Semaine des Fiertés et du seul char étudiant militant à la Marche des Fiertés de Paris.

Vous réalisez cette année une nouvelle campagne d’affichage pour la Saint-Valentin. Quel message souhaitez vous porter?
Le lancement de notre nouvelle campagne de Saint Valentin «l’amour en toute simplicité», a pour vocation de célébrer toutes les amours en ce 14 février, sans victimiser les LGBT ni les mettre en spectacle. Nous sommes proches de l’Égalité des droits, de l’Égalité des couples et de l’Égalité des situations familiales, c’est pourquoi nous avons voulu faire une campagne sobre, en se focalisant sur le principal, un message universel sur l’amour rendu célèbre par les Beatles : All you need is love. C’est aussi pourquoi il était essentiel pour nous de faire 3 visuels afin de représenter les couples lesbiens, homosexuels, bisexuels/hétérosexuels.

caelifstvalmixtePeut-on espérer voir ces affiches dans tous les établissements d’enseignement supérieur en France ?
Notre campagne d’affichage est diffusée principalement dans les campus de Paris et sa région ainsi qu’une version beta sur le web. Plusieurs associations étudiantes LGBT en Régions nous ont également contactés pour pouvoir se procurer les affiches, bien évidemment nous sommes toujours ravis de les diffuser au plus grand nombre. En tant que membre du Réald (Réseau national des associations jeunes et étudiantes de lutte contre les discriminations), nous avons bon espoir pour que nos prochaines campagnes soient diffusées plus largement en France car un partenariat national concernant une sensibilisation à toutes les discriminations est à l’étude en concertation avec le CNOUS (via ses restaurants universitaires entres autres) et le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (MESR). Lire le reste de cet article »

«Un bouquet géant pour Christiane Taubira», réunit déjà plus de 8000€

Capture d’écran 2013-02-08 à 13.25.36Offrir des fleurs à Christiane Taubira en remerciement à son engagement pour le projet de loi sur le mariage pour tous? C’est l’idée folle qu’a eu l’éditeur Jérémy Patinier suite au discours de la ministre le 29 janvier dernier lors de l’ouverture des débats à l’Assemblée. Une collecte ouverte à tous a ainsi été lancée: chacun peut donner la somme de son choix pour contribuer au bouquet à partir de l’euro symbolique. Relayée en masse via les réseaux sociaux, l’initiative connait un véritable engouement puisqu’elle a réuni déjà près de 1800 personnes et plus de 8000€ sont à ce jour récoltés. Une somme dont l’excèdent sera reversé aux associations SOS homophobie et le Refuge. Contacté par TÊTU, Jétrémy Patinier nous explique sa démarche.

Peux-tu nous dire comment t’es venu l’idée d’offrir des fleurs à Christiane Taubira? C’est un statut tout bête sur Facebook, suite à son discours d’ouverture des débats sur le mariage pour tous à l’Assemblée… J’étais tellement touché, et je voyais les gens sur les réseaux partager la même émotion, que je me suis dit «il faut lui envoyer un bouquet de roses!». En référence au poème qu’elle cite bien sûr… Enfin des paroles réconfortantes, mais aussi très dignes, républicaines, pas de sensibleries pour répondre à l’exubérance homophobe. Je voulais faire quelque chose de symbolique, parce qu’on a bien senti que ce discours là (entre autres, mais particulièrement ce moment là) était très fort. Certaines la comparent à la Simone Veil des gays, moi je pense simplement que c’est une républicaine de gauche qui l’a enfin ouvert très grand, et de façon très belle, dans un lieu symbolique… Tout est dans le symbole ici, comme mon initiative que plein d’amis m’ont encouragé à lancer vraiment… Je voulais donc en profiter pour que les gens puissent aussi donner à SOS homophobie et au Refuge pour aider les jeunes homos et lutter contre les effets de la libération de la parole homophobe dans l’espace public des derniers mois… Elle auront besoin de fonds!

Quelle a été sa réaction face à ton initiative? T’a-t-elle remercié? Elle a cité l’initiative à l’Assemblée, le jour de son anniversaire (donc dès le lendemain du lancement, on était déjà à + de 3500€), puis a tweeté des remerciements et m’a fait passer un message par son attachée parlementaire … À chaque fois elle se disait très émue, très touchée, mais ne voulait qu’une rose «qui ferait le plus grand des bouquets», préférant que l’argent aille aux associations…

Beaucoup d’internautes se sont mobilisés pour la cause et continuent à donner de l’argent, est-ce que cela te donne envie de mener d’autres actions? Évidemment, le monde associatif LGBT manque de moyens donc on m’a demandé de créer d’autres cagnottes, mais je pense qu’il faut aussi être inventif, utiliser le web, les réseaux, la com’ pour lever d’autres fonds, pour d’autres très justes causes. Je pense à l’Ardhis, aux assos qui aident dans les hôpitaux les patients séropositifs… Moi qui n’avais pas été «engagé» activement depuis le centre LGBT de Lille il y a…. longtemps, ça me donne envie d’imaginer d’autres modes d’engagement aussi… Avec ma maison d’édition LGBT Des ailes sur un tracteur, je publierai en Avril une bande dessinée collective avec les blogueurs LGBT du projet 17 mai, l’argent aira à SOS Homophobie là aussi… Et on passera par une cagnotte pour financer l’édition en limitant ainsi les frais et les pertes… Lire le reste de cet article »

Les TÊTUnautes soutiennent l’égalité en dessins

Parce qu’une image vaut souvent mieux qu’un long discours, nous avons lancé un appel à contributeurs sur les pages Facebook de TÊTU et TÊTUE vous demandant de nous envoyer vos dessins en soutien au mariage pour tous. Et cela vous a visiblement inspiré: beaucoup de croquis en faveur de l’égalité nous ont été envoyés cette semaine, drôles, émouvants et parfois un brin provoc’. Voici une sélection de vos meilleurs oeuvres, merci à toutes et à tous pour votre engagement!

“Mariage pour tous, égalité pour tous” par Laurent
Laurent-Rabes

“C’est assez clair comme ça ?!” par Éric
Eric-Lecavalerie

“Mariage pour tous les couples” par Cheikh
Cheikh-Diop

“Mardi 29 janvier, début des débats parlementaires sur le projet de loi relatif au mariage et à l’adoption pour tous – briefing de la gauche par Christiane Taubira” par Astrid
Taubira-par-Astrid

“Mariage pour tous… aussi à TÊTU et TÊTUE” par Jérôme
Jérôme-Da-Cunha

“L’amour est bien plus qu’un droit” par Malaurie Lire le reste de cet article »

Écoutez la playlist de noël It’s Christmas, biche! par Les Tambours

it'schristmasbiche

Pendant les fêtes quoi de mieux qu’une playlist de noël pour égayer vos après-midis au coin du feu de cheminée en attendant une sixième rediffusion de Chérie, j’ai rétréci les gosses à la télé? C’est ce que nous propose le webzine musical Les Tambours avec sa sélection It’s Christmas, biche ! à retrouver sur notre compte Spotity.

Avec des titres tels que Last Christmas de Wham!, le thème culte de Maman j’ai raté l’avion, sans oublier la sublime reprise de Vive le vent par Dalida, le site musical nous propose une sélection de musiques aussi kitsch que gay, idéale pour se vautrer dans l’ambiance féérique de noël.

Pour écouter, c’est par ici !

La playlist est disponible sur la plateforme de musique gratuite Spotify. Si vous ne l’avez pas encore téléchargée sur votre ordinateur, rendez-vous sur ce lien pour télécharger l’applications sur Windows ou ce lien pour télécharger le lociel sur Mac.

Retrouvez aussi toutes les playlists de la rédaction de TÊTU sur notre compte Spotify.

Les TÊTUnautes s’indignent contre l’homophobie

bien-envoyéLe débat sur le mariage pour tous continue à susciter les passions. Prière du 15 août contre le «mariage gay», des enfants d’homos «terroristes», une «liberté de conscience» hasardeuse, ou encore un «utérus qui crie non»… Les phrases entendues ici ou là mobilisent contre leurs auteurs.

Et vous êtes nombreux à nous écrire pour exprimer votre indignation face à l’homophobie ambiante. Voici quelques morceaux choisis des courriers de TÊTUnautes qui ont décidé de prendre leurs plumes contre l’homophobie.

« Si le bien-être de l’enfant passe avant toute chose, si la famille composée d’un papa, d’une maman et de leurs enfants est le concept sacré ou sain que vous défendez corps et âme, pourquoi n’êtes vous pas aussi nombreux à vous mobiliser dans les rues de France pour manifester contre toutes les formes de violences faites à l’égard des femmes ou des enfants dans les familles? L’utérus de Frigide Barjot crie peut être «non» au mariage pour les couples de personnes du même sexe, mais mon coeur crie très fort «oui» à l’égalité des droits et à l’humanisme. »

Patrick (Belgique)

« J’ai le sentiment profond que ce n’est pas tant l’idée de deux garçons ou de deux filles ensemble qui vous dérange, mais davantage le fait qu’ils ou elles, et au même titre que vous, puissent transmettre un savoir, une idée, une vision de la vie. (…) Alors je vous demande de m’expliquer ce que vous, garçons aimant les filles et filles aimant les garçons, avez de plus que moi. (…) Je pourrai vous dire d’où je viens, quelles sont mes racines et mes valeurs pour essayer de vous rassurer. Mais à quoi bon, pour le moment, et d’après vous, je ne vous vaux pas. Je vous dirai simplement qu’en réalité, je suis un jeune humain, homo, qui souhaite un jour pouvoir lui aussi transmettre. Préparer son cartable pour la première rentrée, lui apprendre le vélo, le ski, le tennis, lui faire découvrir des beaux paysages, le cinéma, la musique pop, l’opéra, lui dire que ce que c’est qu’aimer et surtout lui offrir un foyer et un bel avenir. Comme vous, pour ceux qui y sont parvenus. »

Hubert (75)

« Mitterrand nous avait tendu la main en supprimant la loi qui faisait de nous des délinquants. Il nous avait redonné une place dans la société ; nous n’étions plus des malades, des détraqués sexuels, nous étions des hommes. Les années Sida, le combat du PACS dans lequel je me suis profondément engagé avec mon compagnon m’avaient convaincu que le sens de l’Histoire nous prenait enfin en compte et qu’un avenir nous donnerait les droits qui nous sont dus. (…) Vont revenir les propos scandaleux et immondes de la campagne du Pacs, «les pédés au bucher», «marions-les aux services vétérinaires» (député Dominique Dor), la zoophilie (CFCM, UOIF), l’inceste et la pédophilie (cardinaux Vingt-Trois et Barbarin), les délires d’un Vaneste. (…) La haine et le mépris qui suintent de ces propos sont un danger bien plus important pour notre société que notre réalité d’hommes et de femmes différents. (…) Moi, l’ancien galeux, le rejeté, le méprisé, je me revois, écrasé, manifester devant le siège du PS le jour du rejet du PACS. J’ai pleuré ce jour là, et je ne veux plus pleurer! »

Jacques (30)

« Notre divin siège, le Vatican, déclarait il y a quelques jours que le viol était moins grave que l’avortement, donnant ainsi l’absolution à ses prêtres et curés qui ont appris aux enfants à vivre sexuellement parlant, soutient notre démarche progressiste, qui consiste à remettre la religion au centre du débat politique.(…) Qu’importe les divorces, les décès, les abandons ! Les enfants qui ressentent un manque d’amour ne doivent pas se plier au blasphème de voir que leurs parents sont du même sexe. Qu’importe si l’amour qu’ils portent à cet enfant est le plus important, ce n’est pas une position que l’église catholique doit encourager, bien au contraire, combattons l’amour des gays ! L’Eglise doit se battre contre ce type d’idées qui ne feront que transformer notre pays en enfer pire qu’aujourd’hui, jusqu’au jour où le divin père qui aime tout le monde, rappelons-le, viendra détruire notre pays tel Sodome autrefois. Qu’importe si c’est une erreur de dire que Sodome a été détruite à cause des relations sodomites qui s’y passaient selon la Bible. Que personne n’aille corriger cette erreur due à l’interprétation mauvaise d’un saint que l’empereur Justinien a fait éditer comme version officielle de l’Eglise, il y a bien longtemps. Sodome a été détruite parce qu’on n’y respectait pas l’hospitalité chrétienne ni la charité chrétienne, mais c’est un détail bien inutile à corriger. Au lieu de ça, continuons à donner du corps à cette erreur d’interprétation, et battons nous contre l’amour que des homosexuels, ces créatures du démon, qui revendiquent d’être l’égal des autres, pourraient donner à des enfants seuls et sans parents ! Laissons ces enfants s’en remettre à l’Eglise, nos aimés curés et prêtres sauront les prendre en affection. »

Thimothée (57)

“Oui au mariage pour tous” l’initiative d’un lecteur de TÊTU

Difficile en ce moment  d’échapper au débat sur le mariage pour tous.  Et c’est que l’on aimerait bien parfois, tant les propos homophobes de nos amis politiciens sont nombreux.

Révolté par tant de bêtises entendues ces derniers temps, Yannick, lecteur de TÊTU, a décidé de répondre à la haine par l’amour en créant ces deux  visuels:

oui-au-mariage-pour-tous---gay

oui-au-mariage-pour-tous---lesbien

« C’est une vision idyllique d’un mariage entre deux hommes, et d’un mariage entre deux femmes, façon Disney… Je voulais faire quelque chose qui respire la joie, le bonheur, le soleil » nous confie-t-il. Et ça marche ! Après diffusion sur sa page Facebook, plus de 3400 partages en 24 heures!

Une belle initiative que nous saluons.

Retrouvez d’autres dessins de Yannick sur sa page Facebook.

Collectif Tous Receveurs Tous Donneurs

logoTRTD

Les membres du collectif Tous Receveurs Tous Donneurs militent pour l’ouverture du don du sang à tous. Découvrez leurs actions dans leur interview pour TÊTU!

modèle-fiche-COLLECTIF-TRTD

collectifTRTDPouvez-vous présenter votre association?

Le collectif Tous Receveurs Tous Donneurs est un groupe mixte qui milite pour l’ouverture du don du sang aux HSH (hommes ayant eu une relation sexuelle avec un autre homme), tout en sensibilisant aux IST.

Lire le reste de cet article »

Homos musulmans de France (HM2F)

logo-H2MF

Connaissez-vous HM2F – Homos musulmans de France? L’association répond cette semaine à nos questions.

modèle-fiche-HM2F

Pouvez-vous présenter votre association?

C’est en janvier 2010 nous avons crée officiellement le collectif citoyen des HM2F – qui n’était alors qu’un groupe de rencontre et de convivialité depuis plusieurs années au sein de David et Jonathan (association de chrétiens LGBT, NDLR), notre association sœur. Cette association a été créée après le constat de la nécessité d’un espace citoyen, de libre expression, permettant à chacun-e d’enrichir sa réflexion personnelle au contact des autres, principalement afin de concilier de manière apaisée foi et affectivité et conformément à notre déontologie.

Lire le reste de cet article »

Association Gay du Bassin Cannois

logoAGBC

Aujourd’hui nous vous présentons l’AGBC – Association Gay du Bassin Cannois. Son secrétaire Florian a répondu aux questions de TÊTU.

modèle-fiche-AGBC_modifié-1

FlorianAGBCPouvez-vous présenter votre association?

AGBC, c’est l’Association Gay du Bassin Cannois. Elle a pour but de rassembler les personnes physiques et morales manifestant un intérêt pour des biens et services liés au mode de vie des LGBT ou de même sensibilité ou ami-e-s. L’association a pour mission de présenter, conseiller et aider les intérêts de ses membres, promouvoir la culture gay (arts, loisirs, vie nocturne, relations avec autrui) diffuser et informer ses membres dans le cadre de la prévention des maladies et infections sexuellement transmissibles.

Lire le reste de cet article »