Encore amoureux du garçon qui m’a quitté

thinkingmenEliott, 20 ans, est bisexuel, récemment tombé amoureux d’un garçon: une relation fusionnelle, qui l’emmène vers une belle histoire. Mais l’avenir devient flou lorsque son copain lui annonce son départ à l’étranger. La relation à distance ne tient pas, son cœur se brise. Comment vivre sa rupture quand on est encore amoureux?

“Je suis bi. À vrai dire, je n’ai jamais eu de problème avec ma situation, même s’il m’arrive parfois de ressentir cette sensation bizarre de ne pas être complètement impliqué dans ce monde, faisant partie du monde gay et du monde hétéro à la fois. Avant le début de l’année, je n’étais jamais tombé amoureux d’un garçon; j’avais bien sûr eu des rapports sexuels gays avec d’ailleurs beaucoup de personnes différentes mais jamais de sentiments n’étaient apparus. Je ne comprenais pas pourquoi je ne pouvais rien ressentir pour les hommes alors que je ne faisais aucun blocage de ce côté là. Cependant donc, janvier 2012 arriva et j’ai fais la rencontre d’un jeune homme incroyable: même âge que moi, mêmes centres d’intérêt, même caractère difficile… On a passé quelques jours ensemble, chez moi, à ne faire que dormir, rire, regarder la télé, manger… J’étais tombé amoureux, lui aussi, et tout cela était arrivé tellement vite, si vite qu’au bout d’une journée, les deux mots fatidiques avaient été prononcés. Cependant, quelque chose clochait: il devait partir aux États-Unis jusqu’en juin.

Conversations de plus en plus éloignées
Quand on aime quelqu’un, quand on est vraiment amoureux, ne pas se voir pendant six mois est une étape difficile mais concevable: nous avons donc décidé de nous attendre, de rester fidèles et de continuer à s’aimer même si le temps et la séparation allaient certainement les altérer. Février passe, les conversations se font de plus en plus éloignées, de même que les ”je t’aime”, ”tu me manques”, ”c’est dur sans toi”… Puis un jour: ”Je ne donne plus de nouvelle parce que je vais faire ma demande pour rester finir mes études aux États-Unis, si tout se passe bien, je rentre fin juin en France pour y repartir en août… C’est donc fini entre nous”. Depuis lors, je ne suis qu’une ombre de moi-même, tentant de me remettre de ça, me reprochant de m’être ouvert complètement à quelqu’un qui allait de toute façon partir… Je me sens con, je suis déprimé, ça ne va pas.

Un cœur vide
Une de mes amies m’a dis que le premier amour gay était beaucoup plus dur que le premier amour hétéro, quand ça terminait. J’ai beaucoup souffert après ma première rupture amoureuse avec une fille, et là, je souffre à un point tel que j’ai un sentiment de flottement qui ne me quitte pas; c’est cette impression constante que l’endroit où se trouvait auparavant mon cœur est aujourd’hui vide et que ce dernier est parti et a laissé un trou à la place et ça fait paradoxalement mal (au cœur). Aujourd’hui j’ai encore envie de lui écrire, lui parler… Bientôt j’aurai mes réponses quand je saurai s’il part réellement ou non, même si j’ai ce pressentiment persistant qu’il sera accepté dans une université américaine et qu’il partira. Jusqu’à cette date, je le sais,  ça n’ira pas et la réelle étape de guérison de la rupture ne commencera que lorsque j’aurai la certitude qu’il partira bien.

La vie est moche quand même: on rencontre la personne idéale qui correspond de manière totale à vos attentes et à vos envies et celle-ci part… Je ne sais pas si j’arriverai à m’en remettre. Seul le temps nous le dira, chose que mes amis me disent sans arrêt…”

Eliott

9 commentaires

Bonjour .

J’imagine à quel point cela est difficile .. J’ai vraiment eu beaucoup de peine en lisant ton histoire, j’en ai eu les larmes aux yeux car j’ai vécu, en quelque sorte, la même chose il y a quelques années . Et malheureusement, ce passé douloureux resurgit parfois .. Mais on s’en relève . =) N’hésite pas à sortir, à rencontrer de nouvelles personnes .. Retombe amoureux .. Si cette personne a existé, cela prouve bien .. qu’elle existe, que c’est possible .. Tu rencontreras une autre personne, fille ou garçon, qui égalera, ou même surpassera ton ex .. Essaye de faire ton deuil .. Prend ton temps .. Dis toi que grâce à lui, à votre histoire, tu as connu des choses sur toi, sur la vie que tu n’avais même pas envisagé . Tu t’es élevé grâce à tout ça et tu as grandi . =) Prend en compte toutes ces choses, épanouit toi, sourit . =) C’est une étape à passé, une étape que tout le monde surmontera au moins une fois dans sa vie, et même si ce que je dis peut paraître “cliché”, on en ressort toujours plus fort et toujours plus grand . :)

Grosse pensée pour toi et pour toutes les personnes qui ont vécu ou qui vive des relations difficiles ..

Keep smile !! :D

Écrit par Hinayoyo le 9 juillet 2012 à 17:15

Bonjour,

Voici une très belle histoire qui je pense est commune à beaucoup de personnes.
En effet, je lis ici ce que j’ai pu également vivre il y a quelques années.

Le sentiment de ne faire plus qu’un, de se retrouver en tous points dans l’autre, être compris sans parler, deviner ses attentes, finir ses phrases…
La distance met souvent en péril une relation si les sentiments ne sont pas profonds.

Si je peux me permettre et avec le recul, je pense que nous tous nous souviendrons tous de notre première relation “qui compte”, qu’elle soit hétéro ou homo et cela de veux pas dire qu’il s’agissait du “grand amour”, mais plutôt d’un amour passion.

En effet la jeunesse est bien souvent amoureuse de l’amour et non de l’être aimé.

Avec le temps et de nouvelles rencontres tes blessures seront de moins en moins douloureuses même si nous avons chacun au fond de notre coeur les regrets et la tristesse d’un premier amour perdu.

Écrit par Lawrence le 9 juillet 2012 à 17:22

Je comprends tout à fait ce que tu ressens. Courage, on en a tous les deux besoin !
Grosse pensée pour toi ;)

Écrit par Arkthus le 9 juillet 2012 à 17:51

bonjour, c’est dur la phase de séparation. J’ai rencontré l’homme parfait de ma vie en octobre dernier mais on savait tous les deux que je dois partir pour mes études au canada pendant au moins3 ans. on a passé trois mois de folie et d’amour. Je pensais que tout aller finir avec mon départ. je pleurais tout le temps avant mon départ qui était en janvier2012. j’ai pas supporté la séparation. lui non plus. on est encore en couple malgré la distance qui nous sépare. c difficile de gérer une relation à distance je le sais et je le confirme. on discute tous les jours par skype. on est fidèle l’un à l’autre. maintenant je suis en France et on va se pacser bientôt. on essaie de profiter le maximum des moments qu’on passe ensemble. je sais que mon départ sera de nouveau très difficile. on va souffrir de nouveau mais notre amour est plus fort que tout. je te conseille de discuter avec lui s’il veut que vous rester en relation malgré tout. c pas facile mais c pas impossible non plus. qu’on aime on peut tout faire. s’il veut pas rester avec toi c qu’il ne t’a pas vraiment aimé comme tu l’aime. (pardon de vous avoir tutoyer c’est la culture québecoise) j’espère que tout ira bien

Écrit par dali le 9 juillet 2012 à 18:13

merci j’ai beaucoup aimé ta réponse elle m’aidera aussi !kiss

Écrit par nonostand le 9 juillet 2012 à 20:18

Effectivement cette phrase est pleine de vérité: “Une de mes amies m’a dis que le premier amour gay était beaucoup plus dur que le premier amour hétéro, quand ça terminait”
Pendant une période de ma vie j’ai pu comparer malheureusement les 2 sexes ne trouvant pas trop ma place, et la rupture entre mon couple gay m’a rendu malade de tristesse tandis que mes ruptures hétéros étaient beaucoup plus facile à gérer (Pourtant j’étais Amoureux)
Bref mon choix est fait maintenant, je suis fier d’être Gay et espère retrouver cette sensation des papillons dans le ventres ;)
Super Article!!!

Écrit par Djay le 10 juillet 2012 à 12:33

Avant toute chose, je prendrais pas trop de place pour me présenter car bon j’ai toujours trouver cela trop impersonnel sur une page web malgré tout , et puis ce n’est pas ceux a quoi tu demandes .
Ce qui est impersonnel , c’est ce que malheureusement te disent tes amis , qui bien que voulant bien faire ne réalisent pas qu’ils se trompent ( de mon avis ) et sur quelque chose d’important . Le temps que tu mettras a t’en remettre, tu en mettras c’est clair , par contre ce n’est pas en le laissant juste courir que quoi que se soit évoluera. Puisque tout ce qui se peut passer a attendre quelque chose sans y mettre du sien , c’est l’inertie qui gagnera tout .
En revanche, je trouve cette phrase assez juste ” Le premier amour gay est plus difficile que celui d’hétéro” Si d’autre gens ont fais attention a cette phrase et je pense que je ne suis peut être pas le seul , on y donnera raison en majorité . J’ai toujours pensé , et sans aucune prétention par rapport a un couple d’hétéro . Que les sentiments entre deux hommes était plus , puissant d’un certain point de vue . Sans doute que d’être amoureux alors que la société nous dis que ce n’est pas normal nous transporte et donc nous fais devenir plus attentioné et pur ? On peut survivre a tout , pour peut qu’on se bouscule

Ta aucun pour ainsi dire amour qui résiste a la distance , chacun de son coté l’on fait des rencontres jusqu’a se que l’on se retrouve , et cela peut prendre des années .
. J’ai attendu pratiquement dix ans de retrouver un homme de mon enfance , qui a beaucoup compté a mes yeux et qui le reste aujourdhui, seulement .
Bien que ayant découvert ce qu’était la notion d’amour avec , l’un comme l’autre par la distance et le quotidien on c’est refait une vie la ou on a évolué , avec les gens autour de nous .
Si bien qu’en se retrouvant, j’avais déja dis je t’aime a d’autre et vice versa , mais de se retrouver en face a face a provoquer un déclic .
Et c’est tout bêtement la ( tu peux le penser ; ) que je veux en venir .
Ai-ce que malgré tout , toute ces années de séparations ne changent t’elles rien ? Un peu et c’est même obligé , et au début il aura fallu du temps pour qu’on redevienne alaise l’un a l’autre . Mais malgré se qu’on dit, c’est généralement faux , le premier amour ne meurt , jamais vraiment .
Attend , le temps qu’il faut, mais prend le tout de même pour vivre , tu as vécus avant cette histoire, tu peux vivre encore aprés et tu n’as rien a perdre a ressentir quoi que se soit d’autre , pas forcément de l’amour , mais juste un sourire devant une musique, un frisson devant un coucher de soleil … N’importe quoi , même pour de l’abstrait .

Bonne continuation.

Écrit par Alexander'S le 10 juillet 2012 à 16:37

Bonsoir tout le monde,

aujourd’hui même, la personne que j’aime depuis des années m’a clairement dis de ne plus l’approcher, que je suis insupportable, que je l’ai traie, bon, j’ai encore les idées toutes confuses, j’espère que je vais réussir a écrire quelque chose de compréhensible, au faite, ça fait 5 ans qu’on vit ensemble, je l’ai connu, il avait déjà quelqu’un mais il a rompu avec, pour qu’on soit ensemble, il est bi, pas moi, j’ai mis du temps à supporter le faite qu’il couche parfois avec une fille, j’ai fini par m’y faire, on a pour ainsi dire vécu au moins 3 ans de pure bonheur, mais là, depuis 2 ans, un grand faussé se trouve entre nous, on arrive plus a communiquer que par les reproches, je lui reproche de discuter pendant des heurs avec un autres, et lui me reproches de l’avoir trempé, et d’avoir aimé un autre, au faite il a découvert une conversation sur skype avec une personne, une conversation dans laquelle je faisais allusion au faite que je pensait peut être aimer cette personne ! ! ! et depuis ça va plus, et ce soir, on s’est encore disputé, et il m’a dis qu’il ne voulais plus entendre parler de moi !!!!!par orgueil , j’ai bien envie d’en finir, mais je l’aime encore, mais je n’aime plus ce qu’il est devenu, j’ai envie de retrouver la personne que j’ai aimé !!! en plus de ça, pendant toute ces années , je ne l’ai jamais trempé…. c’est ça qui me fait le plus mal .. que pensez -vous de tout ça !!

Écrit par Coeur brisé le 4 septembre 2012 à 1:27

I am glad to be a visitant of this consummate internet site ! , thanks for this rare data! .

Écrit par Jorge Saldi le 12 mars 2013 à 21:19

Réagissez