Je suis le seul homo de mon collège

collègeAlvin, 15 ans, est en troisième dans un collège près de Toulon. Gay mais pas encore out, il décrit son quotidien et ses relations avec ses camarades de classe, pas toujours très friendly. Heureusement que les filles sont là!

“Je me présente je m’appelle Alvin (oui je sais comme le dessin-animé c’est déprimant), j’ai 15 ans, j’habite dans un village des plus paumés de PACA près de Toulon, je suis en 3ème (j’ai redoublé une classe) et bien sûr je suis gay. Vu que je passe le plus clair de mon temps sur TÊTU.com quand je surf, j’ai décidé de participer un peu à la communauté en témoignant de ma situation actuelle. Donc pour commencer je me suis rendu compte de mon orientation il y a deux ans. À part une de mes meilleures amies et un autre ami personne n’est au courant. Cette année j’ai changé de collège, car mes parents ont déménagé.

On m’a demandé devant toute la classe si j’étais gay
Évidement arriver en 3ème dans un nouveau collège où l’on ne connait absolument personne, c’est un peu la merde. Vu que je m’habillais plus «différemment» (rhaa je déteste ce mot!!), la plupart se sont foutu de ma gueule. Autant vous dire que ce premier jour a été plutôt coriace!! Les jours suivants on m’a même demandé devant toute la classe si j’étais gay et évidemment j’ai dit que non, c’était pas de la tarte. Finalement j’ai trouvé mon compte les semaines qui ont suivi, car je m’entendais de mieux en mieux avec les filles du collège: elle trouvaient que j’étais sympa et que je m’habillais mieux que les autres garçons (en même temps on peut toujours faire mieux que la tenue jogging miteux et baskets usées). Aujourd’hui mon entourage au collège est entièrement constitué de filles et tant mieux, car quand j’entends les autres garçons de mon collège parler entre eux c’est toujours des trucs genre «ouais elle est trop bonne», «la dernière fois j’ai killé 50 gars dans MW 3» ou encore «qui c’est Karl Lagerfeld ?» (je vous assure c’est véridique). Et évidemment quand ils me parlent, le plus souvent, c’est pour se foutre de ma gueule avec des blagues homophobes. Bref ce collège est tout simplement un ramassis de clichés masculins qui ramasseront sûrement mes poubelles dans 15 ans, mais tant que j’ai mes petites chéries avec moi ça va aller.

Pas l’intention de faire mon coming out
Avec mes parents c’est pas la fête non plus, parler des LGBT c’est plutôt tabou je dirais, je ne les ai jamais entendu parler du mariage homo ou l’adoption alors qu’ils s’intéressent quand même un peu à la politique. Pour ne rien arranger mon petit frère est dans le même collège que moi donc si je me fais insulter ou des trucs comme ça, il sera automatiquement au courant, enjoy! De toutes manières je n’ai pas l’intention de faire mon coming out, car je trouve que ça ne les regarde pas.

Niveau cœur je ne suis pas casé, mais je m’en fous, je suis encore au collège et l’année prochaine au lycée, j’ai tout mon temps, même si j’avoue que ça me saoule un peu que tous les pré-pubères de mon collège fassent des histoires de leurs vies de couple alors qu’on n’en a rien à taper, et que des fois j’avoue que j’aimerais bien être à leur place.”

Alvin, 15 ans

32 commentaires

Pas mal. Et Oui dans 5 ou 10ans, la plupart des mecs qui se fichent de toi ramasseront tes poubelles, bien envoyé. Courage, au lycée ça ira mieux :-)

Écrit par Kalyan le 26 mars 2012 à 13:37

ta demarche est super cool et tkt pas ,ces bouzeux seront sur le mm banc avec leur scoot de merde dans ton bled et ils n’auront pas du tout evolué, ne te laisse pas miner par ces mecs ,tu leur accorderais de l’importance “no way”

Écrit par hangover le 26 mars 2012 à 13:43

Alvin,
Je trouve ton témoignage vraiment touchant!! Je trouve super que tu aies déja trouvé ton orientation sexuelle, ca t’évitera pas mal de situations tres cocasses, crois moi!! :)

Quand a ton coming out, le temps viendra, ou tu te sentiras assez bien dans tes baskets pour le faire mais rien ne presse!! J’ai 25 ans et mes parents ne sont toujours pas au courant et pour le moment, tout se passe tres bien comme ca!!
Les années collèges sont difficiles, mais ne t’en fais pas, tout s’arrange avec le temps!!

Je te souhaite plein de courage, meme si tu as l’air d’avoir suffisament la tete sur les épaules pour réussir a passer tous ce qui se dressera sur ton chemin. :D

Remy

Écrit par remy le 26 mars 2012 à 13:46

Avec tout mon courage… J’ai vécu une situation similaire lorsque j’étais au collège… En pire même… J’étais le reclu de mon année (et oui même avec les filles)… Mon homosexualité a été révélé à la suite de quiproquos… Enfin bref… Très mauvais souvenir… Tiens bon, on est en avril, la fin de l’année est proche… C’est sûr, c’est une situation délicate et pas toujours facile à vivre mais au collège, l’homosexualité reste un tabou et les esprits à 14/15ans ne sont pas encore ouvert à ce qu’est la vie… Mi-adulte mi-enfant en quelque sorte… Aujourd’hui, un peu moins de 15 années plus tard, j’en ai revu certains par la suite qui se sont excusés, d’autres non… Et à la limite, aujourd’hui c’est du passé, j’ai grandi, j’ai muri, je suis passé à autre chose même si cela reste un très mauvais souvenir, excuses ou non… Tu as un trouvé un équilibre, même si je suppose que parfois cela peut être lourd au quotidien. Fais tout pour le conserver. Tu es encore très jeune, tu auras le temps de vivre pleinement ta vie plus tard… Reste fort, protège cet équilibre, et concentre toi sur tes études… Après tout, à ton âge, hormis les études, tu n’as rien d’autre à penser… Les “camarades” de collèges, au fur et à mesure du temps, tu ne les reverras plus… Et la fin de l’année est proche…

Écrit par Anonyme le 26 mars 2012 à 13:53

moi en cours d’anglais j’ai lancé le sujet “fruitcake” pour annoncé par moi meme si j’etais gay … ma prof au milieux du sujet me demander “**** are you fruitcake ?” … “Yes, I am, and i’m pride of this” d’ailleurs elle me répondit “you can, god make you gay”

Écrit par Mitrik le 26 mars 2012 à 14:00

Alvin, tu penses comme il faut penser, tu gères déjà ta vie de main de maître et j’espère que tu t’en rends compte! Moi à 40 piges je suis “out” mais je n’ai en fait jamais fait de “comming out”, les gens m’ont pris tel que je suis et ça n’a jamais été un problème! Et comme tu le dis, les bouseux qui se foutaient de ma gueule au collège, ben… ils sont resté des bouseux, mdr… Embrasse la vie qui t’attends, tu as les épaules pour l’affronter! Enjoy-it!

Écrit par madseb22 le 26 mars 2012 à 14:01

salut alvin, moi c’est tony,( ps : dsl pour les fautes lol )
je vien de lire ton texte avec le sourire car je me revoyer vivre se que j’ai vécu lol !!!
pendant mes annees collége je me suis cacher car j’était dans un collége homophobe,
les garçons sorté toujours des blague homophobe, ils sent était meme prit a un couple de fille,
en les insultant, en leurs pissant dans leurs sacs !!! enfin des chose patétic !!!
mais arriver dans mon lycée, ont était que 10 garçons dans le lycée !!!
le premier jour déjà des fille vené me voir pour me demander si je n’était pas gay ???
je me senté trop mal, mais les semaine passer et je voyer qu’il y avait plein de couple de fille !!!
le premiers mois passe, et deux copmine sont venu me redemander si je n’était pas gay , et je ne c’est pas se qu’il ma prit mais j’ai répondu oui !!! je me suis senti soulager !!! les mois sont passer et tout le monde la su !!!
maintenent tout le lycée le savait (en meme tant on était que 200 lol ) les prof l’on su aussi, meme que ma prof de français ma aider a faire ma lettre pour dire a ma mére que j’était gay !!! je suis resté 2ans dans se lycée, et je croi que sa était 2ans fabulleux !!! tout le monde était cool avec moi, on rigolé sur l’homosexualité, meme avec les prof !!!
tout sa pour te dire que je comprend se que tu vie en se moment !!! et que meme de sa famille on en reste surprit souvent !!! aujourd’hui tout le monde c’est pour moi, avec ma mére on est encore plus proche qu’avant, avec ma soeur on est comme deux soeur jumelle lol !!! profite de la vie et des autre tu t’en fout !!! je te souhaite bonne chanse pour la suite !!! bizzz

Écrit par tony31 le 26 mars 2012 à 14:02

COUCOU moi j aime bien ton prenom et tu as raison de trainé que avec des fille les fille comprenne mieux les gay que les autre et evite de trainé avec les mec de ton colege ses des blero qui fond leur interesent devant leur pote donc continue a rester avec les fille puis tu les comprent un peu mieux vue que les mec les interesse et toi tes intereser par les mec aussi ben s est deja super en tout qu a evite tout les conard de ton lycee et trouve un moyen de les rambler aller gros bisou et continu bien

Écrit par kira le 26 mars 2012 à 14:04

Salut Alvin.
tu as bien raison (je sais, je ne fais que répéter ce que les autres disent plus haut :D ). Je n’ai jamais eu trop de souci avec au lycée et au collège. Bon, certes, au collège, je n’en ai jamais parlé. Mais arrivé en première, j’ai éprouvé le besoin d’en parler. Alors, je l’ai fait à travers le journal de mon lycée sous la forme d’un témoignage. Peu de temps après, comment, je l’ignore, tout le monde savait que c’était moi qui l’avait écris. De toute façon, dans ma classe, tout le monde le savait déjà depuis le mois d’octobre. Ce n’était pas nouveaux. Et même avec les homophobes notoires qu’il y avait, je n’ai jamais eu le moindre souci. J’en rigolais même avec eux ! J’ai eu de la chance à ce niveau. Moins avec mes parents mais bon !!
Juste pour te dire que tu as le temps de te mettre en couple. Il ne faut pas se prendre la tête. J’en ai 26 et je suis toujours celib malgrè quelque histoires.
Bon courage à toi en tout cas !
Joffrey

Écrit par Joffrey le 26 mars 2012 à 14:40

Kikoo alvin,
Je comprends tout à fait ta situation car vécu quasiment les mêmes choses à ton âge. Je vis actuellement dans le var mais encore plus perdu dans la dracenie. Département qui soit dit en passant n’est pas très gayfriendly car peu de lieux pour sortir et les locaux difficilement tolèrent. Sinon donc moi au collège, je savais aussi mon orientation et comme toi les autres mecs avaient capté qu’il t avait quelque chose de “différent” chez moi et le plus dur à supporter c’était les vestiaires d’EPS car moi pudique à cette époque mais friand de matter. Les filles aussi avaient tout compris et d’ailleurs j’avais 2superbes copines. Des réflexions à la recre…Une fois au lycée, je n’avais tous les jours devant tous ces beaux mecs de première,terminale voire BTS. J’essayais d’attraper leurs regards sans nullement penser aux représailles car je ne savais jamais s’ils étaient gays ou non et entre nous deux qui se regardent sans être gays veulent se bagarrer. Un jour, ces 2soit disant meilleures amies m’ont balance à la classe puis très vite à l’ensemble du lycée ; c’était en court de seconde. Bien que ç’ait été très dur, je les ai envoyé chier et me suis retrouvé seul le reste de l’année. En première, j’ai rencontre une vraie fille qui m’a compris et on était toujours ensemble. Je me rappelle avoir donné à tous ces beaux mâles convoités, des petits noms d’oiseaux (pivert, martin [comme martinpecheur],…). C’était vraiment cool et en terminale, alors complètement résigner d’être seul, j’ai rencontre l’homme de la vie sur le web, toute la nuit durant nous avions conversé. Aujourd’hui, j’ai 25ans, je fuis out de tous, nous sommes ensemble depuis cet instant cest à dire plus de 7ans, nous sommes pacses depuis plus de 5ans. Nous avons déménage dans le var pour le boulot, nous avons un chien…une vraie vie.
La morale de mon histoire personnelle c’est que même si la vie d’un jeune homo est souvent chaotique, le bon conseil que je peux te donner c’est accroche toi a tes convictions et le temps fera le reste, crois moi. J’ai beaucoup pleurer étant jeune et maintenant ce n’est que du bonheur. Et surtout, si tu fais parti des gays qui veulent avoir une vie dite conventionnelle, je te suis une belle preuve de l’existence de celle ci.
Tiens bon Alvin.
Bizomos !!!
Nico

Écrit par Scoubyvarois le 26 mars 2012 à 15:41

Courage !
C’est tres dur est tres long mais, cette periode affreuse va passer vite.
Moi j’ai etait dans le meme cas que toi, meme un peut plus compliquer.
je viens du var egalement, donc etait aussi le seul gay du village donc forcement du college, des ma deuximere 5eme, il m’ont soualer, blague homophobes, hone dans la classee, meme les prof fesais comme si il avait rien viu, j’en ai chier, pris pas mal de claque dans la gueule, puis finalement decider de ne plus aller a l’ecole pour ne plus etre persecuter, (ce qui n’ai pas la meilleur idee, restee a l’ecole,) enfin bref, je vais pas faire trop long non plus, quelques annee a pres j’ai bouger de mon village paume, je suis aller, a Paris, bien amuser avec pleins de mecs car pour une fois j’etait as le seul !!! puis j’ai bosser, passer quelques annee a Paris et j’ai rencontrer un quelqu’un avec qui je vie depuis 7 ans, donc croit moi la vie et dur mais vraiment belle !!!!
oublie ses connard, et ne te sens pas faible.

Écrit par Cyril le 26 mars 2012 à 16:39

Bon courage Alvin !
Même si c’est plus facile à dire qu’à faire, ne t’occupe pas de ce que disent les autres.
Pour ce qui est de ton frère, peut-être qu’il est très ouvert d’esprit et que tu peux te confier à lui…
Ciao de Sanary !

Écrit par Marsu le 26 mars 2012 à 17:30

Allez, je vais faire mon rabat joie : Alvin, tu es gay, (de Toulon, ville pas cool pour les homos, j’en sais quelque chose) et c’est dur de l’être à cet âge, en cotoyant des gens pas toujours très ouverts d’esprit. En revanche, je trouve dommage que tu aies un mépris social assez prononcé pour ceux que tu dois surement considérer comme des beaufs. Il n’y a aucun mal à être ébouheur, comme il n’y en a aucun à être gay.

Sans rancune, et bon courage.
Pour la peine, je t’embrasse !

Écrit par Sevilla2 le 26 mars 2012 à 17:48

Salut Alvin, ton témoignage me fait penser à mes années au collège. Je n’étais qu’avec des filles et subisait les remarques homophobes. La seule différence est que je ne m’assumais pas, je me mentais à moi même. Comme on l’a dit, les élèves au lycée sont plus matures et compréhensibles (surtout les filles ^^) mais comme je ne m’assumais même pas intérieurement, j’ai joué à lhétéro de la seconde au bac + 2. Maintenant, j’ai 22 ans, plus de mensonge à moi même, quelques amis savent ce que je suis réellement (mais ils sont gays, bi ou trés ouvert au sujet). Mais mon meilleur ami que j’ai rencontré avant que je fasse mon CO à moi meme ne le sait meme pas.
Alors oui, le collège est difficile, les élèves ne sont pas trés matures, mais le lycée est déjà un lieu plus ouvert. La chance que tu as est déjà de t’assumer intérieurement et d’être conscient de ce que tu es. ça tévitera de gacher plusieurs années de ta vie par la suite. les filles, internet, sont un bon échapatoire. Mais tu n’es pas le seul homo de ton collége, c’est impossible. Courrage et bonne continuation.

Écrit par Uroz le 26 mars 2012 à 18:08

J’ai lu ta petite histoire et c’est drôle à quel point je comprend ce que tu veux dire x) Les petites remarques je te le dis même au Lycée ça ne passe pas (Je suis en Terminale) mais on s’y fait et oui quand on s’habille pas en Jogging on sort du lot, c’est ça quand on look better on se fait des jaloux!

Écrit par G.S le 26 mars 2012 à 19:53

“Bref ce collège est tout simplement un ramassis de clichés masculins qui ramasseront sûrement mes poubelles dans 15 ans”

J’adore ! Je me retrouve totalement dans toi il y a déjà 7 ans de ça avec que des mecs de l’âge de pierre.
Cette manière de penser est un peu cruelle mais je pense que ça aide à être fort face aux autres. Courage et surtout n’oublie pas, it gets better :D

Écrit par Alex le 26 mars 2012 à 20:15

Je trouve Alvin très courageux de parler de sa sexualité avec autant d’ouverture.
Une fois de plus, l’exemple d’Alvin illustre parfaitement, l’isolement dans lequel le regard intolérant des autres nous emprisonne.
De toute évidence, l’Education Nationale n’a pas encore fait son travail pour essayer d’apaiser l’homophobie ambiante aussi bien du côté des élèves que de celui des parents.
C’est un sujet quasi inexistant, peut être certains profs abordent-ils la problématique ouvertement ??
Un sujet qui dérange mais qui reste une réalité négligée et occultée par l’ensemble de la société.
Pourtant on ne peut pas dire que l’on ne communique pas avec tous ces films qui sortent régulièrement on ne peut plus ignorer les faits ??
Quoi qu’il en soit il faut aider la jeunesse à venir à surmonter ces obstacles seul contre tout le monde dans bien des cas.

Écrit par Pluton Mars le 26 mars 2012 à 20:44

Cool ton témoignage p’tit loulou
Je t’envoi plein de courage et d’amour.
Reste ce que tu es, et tu as toute la vie pour arriver a te faire accepter, mais la vie passe trop vite.
Pense à toi, prends soin de toi et soit sage….mais pas trop.

Écrit par JPC le 26 mars 2012 à 21:34

Tu n’as pas l’impression d’être autant voir plus sectaire et intolérant qu’eux ?!?
Être homo ce n’est pas une façon se s’habiller ou de se comporter !
Ils s’habillent mâles et ils connaissent pas Karl Lagarfeld donc ils ramasseront tes poubelles … ?
No comment’ …
Tu catégorise l’ensemble des mecs de ton lycée à cause du comportement d’un poignée d’entre eux ?
Je ne suis pas sûr que t’isole avec les filles et critiquer ces mecs t’aide à t’en sortir.
Avant de parler d’intolérance, commence par être tolérant toi même …

Écrit par David le 26 mars 2012 à 22:09

Ils s’habillent “mal” , navré pour l’écriture intuitive.

Écrit par David le 26 mars 2012 à 22:11

Bonjour Alvin !

Ton message m’a fait sourire, beaucoup d’humour et de joie de vivre, finalement.
Tu as préféré ne pas faire attention aux personnes qui se moquent de toi et tu as trouvé des amis avec qui tu t’entends bien et c’est tant mieux. tu m’as l’air, et c’est même certain, plus mature et intelligent que la plupart des boeufs de ton collège, ce qui t’aidera beaucoup dans la vie, a faire la part des choses et d’éviter la déprime que les homos peuvent connaitre. passons outre les futilités et la méchanceté gratuite, vivons !

bonne continuation !

Ps : moi aussi je joue parfois à Cod, j’ai honte :p

Écrit par Ryokan le 29 mars 2012 à 19:59

Alvin,

Je suis très émue par ton témoignage. Moi même étant bisexuelle à tendance lesbienne dans un lycée catholique, je comprend que ce ne soit pas simple tous les jours.

Mais dis toi que ton combat et ta force de caractère ne sont pas vaines. Car si aujourd’hui nous résistons demain nous serons libre. Après, les boulets de ton collège… Laisse pisser. C’est comme moi. Tu t’en fous t’avances et tu vas pas le regretter. Moi je l’assume auprès de tout le monde. Et même si c’est dur je n’ai peur de rien.

Si tu as envie de discuter, n’hésites pas.

Bisous & courage!

Écrit par barbiedestroy le 30 mars 2012 à 21:06

Bien dit cher Alvin =) j’etait pareil que toi au college , alors je comprend ce que tu ressent .
En parlant de mecs qui ce foutent completement de toi , figure toi que plusieurs mecs de mon college sont devenue gays eux memes alors qu’il me traitaient de sale ” tapette” ..

Écrit par Fabiboy67 le 31 mars 2012 à 12:50

Alvin,
Tu as vraiment de la chance d’avoir des filles dans ton collège, moi je suis au lycée, c’est le deuxième lycée vu que j’ai changé de lycée, cette fois moi je suis tombé sur un lycée de garçons qui sont au total 180 garçons sur 182, il n’y a que 2 filles, en septembre 2011, dès la première semaine vu mes manières et choix vestimentaires ont me poser la question si j’étais gay et c’est quand deux personnes de ma classe ont dé couvèrent dans mon agenda un message d’amour pour un garçon, ils sont posés des questions et je leurs ai dit que j’étais gay et qu’ils ne devaient en parler à personne et ils m’ont donnés leurs paroles, 4à minutes après en traversant les couloirs je commençais a entendre des propos homophobes à mon égard.
Tous les autres jours fut lamentable je me faisais harceler violemment et verbalement et la CPE et l’infirmière me soutenaient mais elles ne pouvaient rien faire d’autres, les profs quand à eux me soutenaient beaucoup mais cela ne suffisait pas. Et puis certains jours des gars venaient seul me voir pour dire qu’il était gay et qu’il voulait avoir des rapports sexuels avec moi, je pense que sa n’allait pas fonctionner comme sa.
Cela fait environ 8 mois que je suis dans ce lycée et grâce à mes biatchs (mes amies) que je voit à l’extérieur je deviens tous les jours de plus en plus fort contre leurs violences si bien que maintenant plus personnes m’emmerdent vu que je sais bien me mettre en colère, je suis devenu une sorte de V.I.P dans mon lycée et les mecs deviennent plus gentils (entre guillemets) avec moi.
Par contre à la phrase: ” Bref ce collège est tout simplement un ramassis de clichés masculins qui ramasseront sûrement mes poubelles dans 15 ans, mais tant que j’ai mes petites chéries avec moi ça va aller.” Cette phrase me rappelle soudainement une réplique que j’emploi que j’ai emprunté à Kurt Hummel de Glee
Mais bon je te souhaite du courage et tu es bien encercler par l’élément le plus protecteur d’un gay, les filles

Écrit par Rominou86 le 11 avril 2012 à 12:42

Je suis impressionnée par ta maturité ! Continue comme ça ne te laisse pas abattre par ce genre de crétins! Curieusement, j’habite aussi dans un village paumé près de Toulon! héhé :p

Si tu veux discuter de quoi que ce soit, n’hésite pas, je serais plus que ravie de discuter avec quelqu’un comme toi! :D

Écrit par Nana le 25 avril 2012 à 15:29

Ne tire un trait sur rien

Écrit par Désir le 30 mai 2012 à 14:59

Je te rassure à Cannes, il n’y a pas foul non plus… Fin il y en a un dans mon lycée mais c’est une folle (lol). Moi perso, ca c’est passé comme toi pendant mes années colleges. Je te rassure : tu peux en sortir vivant ! Le truc c’est de garder ca pour toi, comme tu le fais si bien. Et ca ne se voit pas chez tout le monde tu le sais ! Ca ce peut, yen a qui vont se outer dans les années à venir. Et si t’ena vraiment mare d’etre celib comme moi, ben essaye les sites de rencontres comme zagay, meme si c’est 90% de rencontres pervers j’en ai fais des bonnes. Ou tu peut me contacter, en repndant à ce com on sait jamais c pas loin Cannes ^^lol

Écrit par Teogg le 15 septembre 2012 à 18:32

Alvin on dirait mon jumeau niveaux vie, j’ai aussi 15 ans et dans (presque) le même cas que toi . :)

Écrit par VIC le 17 septembre 2012 à 18:08

Bon courage mon vieux!
Les gens peuvent dire ce qu’ils veulent, du moment que t’es bien dans tes baskets, on s’en fout. T’as pas trop de bol je trouve, ou c’est moi qui ai de la chance, mais seule lesbienne de mon collège, carrément out, on me félicite d’assumer, juste un ou deux cons sans intérêt.
Bonne chance, et je suis contente de voir qu’il y a des jeunes de mon âge qui surfent sur Têtu! ^^

Écrit par Judithecat le 8 mars 2013 à 23:02

Je peux te dire que dans Nord l’homophobie dans mon collège est pareil que tu la décrit, et on se sent obligé de ne rien dire sous peine de recevoir des moqueries incessantes des gens du bahut, quand on voit leur mentalité encore en 2013, moi je dis qu’il y a pas mal de chemin encore a parcourir…
Le pire c’est que les gens se révoltent sur nous alors qu’on veut simplement mener notre vie comme on la souhaite, et on embête personne !, malgrés ça on reste les “nuisibles” de la société.

Écrit par Lucas le 8 mai 2013 à 1:07

salut j ‘ai 15 ans je suis en troisième et je suis dans le même cas que toi j’aime les filles et c’est pas évident

Écrit par pepsie le 25 mai 2013 à 19:55

slt bg moi aussi je suis gay si tu veut on peut faire connaissances et en parler si ta envie ou meme plus je suis de toulon je te laisse mon skype ajoute moi bestfabrice a bientot bisous

Écrit par fafatoulon le 4 octobre 2013 à 17:37

Réagissez